La Statue de la Liberté dans le ciel bleu, New York
Etats-Unis

10 jours à New York : un voyage entre rêve et réalité !

En préparant un voyage à New York, on emploie tous les superlatifs : ça va être grandiose, énorme, magique, merveilleux, époustouflant…. c’est vrai ! New York était un rêve d’ado bercé par les séries Friends et Sex and the City entre autres. Nous avons bouclé notre valise pour 10 jours en plein hiver du 27 décembre 2016 au 7 janvier 2017. On vous emmène !

Les célèbres taxis jaunes dans les rues de New York

Avant de partir

  • Pour organiser votre voyage : nous vous conseillons le guide New York « Out of the Box » et le blog Bons Plans Voyage New York.
  • Pour vous loger au meilleur prix : rendez-vous sur Booking.com.
  • Pour circuler : achetez une carte de métro/bus pour 5/7 jours.
  • Pour visiter : prenez un pass pour différents lieux. Après de nombreux comparatifs, on a opté pour l’Explorer Pass.
  • Pour les matchs ou spectacles : réservez tout à l’avance sur le site HeyTickets.
  • Dans votre valise : embarquez de bonnes chaussures. À New York, on enchaîne les kilomètres et les ampoules aux pieds !

Jour 1 : Arrivée à New York

Après un vol direct de plus de 8 h, nous posons le pied sur le territoire américain au très connu JFK aéroport. On monte dans un taxi jaune (début du dream New-Yorkais) direction Brooklyn, plus précisément Prospect Park, pour poser nos bagages dans l’appartement de Maria réservé sur Airbnb. (MAJ 2022 : l’appartement n’est malheureusement plus disponible à la location).

Les kilomètres défilent entre l’aéroport et l’appartement et nous sommes déjà dans l’ambiance américaine : les 4×4 en pleine ville, les feux tricolores suspendus, le street-art au bord de la route. On pose nos valises dans l’appartement de nos rêves, typiquement l’image que nous nous faisons d’un appart à New York.

Rue de Brooklyn, en bas de l'immeuble de notre AirBnB, New York.

A chaque voyage notre rituel en arrivant sur place : faire les courses. On prend un tel plaisir à découvrir les spécialités culinaires et les produits suspects jamais vu auparavant. On file donc au supermarché du coin pour quelques provisions. Il est déjà 17 h (jet lag bonjour) mais nous ne rêvons que d’une chose, voir la fameuse skyline. Nous nous rendons donc au Brooklyn Bridge Park.

Impressionnante vue sur les building de la skyline de New York de nuit depuis Brooklyn.

Au détour d’une rue, la vue sur les buildings de Manhattan : « pince moi j’y crois pas ». Ça y est, nous sommes bien à New York City !

Vue sur la skyline de New York depuis Brooklyn de nuit

Jour 2 : Wall Street, Liberty & Ellis Island, le Mémorial 9/11 et Lower Manhattan

Début de la journée, il est 5 h (coucou le jet lag). C’est parti pour une première visite de Manhattan. Au programme, Wall Street à l’ouverture de la bourse avec un premier latte dans les moufles (il fait un froid polaire à New York !). Et une matinée à la rencontre du symbole des Etats-Unis : la Statue de la Liberté.

Liberty et Ellis Island

Nous vous conseillons d’arriver vers 8 h pour faire le queue pour le premier bateau (il y avait 4 h de queue à notre retour à midi) et par jour de beau temps. L’embarquement pour Liberty Island et Ellis Island se fait par le Battery Park. Et là, le souffle coupé, nous approchons d’elle, le symbole de la liberté, le symbole du rêve américain : Lady Liberty ! Nous sortons pour nous balader autour du socle et admirer les différents points de vue.

Vue sur le côté de la Statue de la Liberté, les buildings de Manhattan au loin, New York

Après 1 h sur place fascinées, nous reprenons le bateau pour Ellis Island, île voisine, pour la visite du musée de l’immigration. Le circuit de visite est facile, les panneaux en anglais sont accessibles.

Autour du Mémorial du 9/11

Il est 12 h quand nous revenons sur Manhattan. Nous remontons à pied jusqu’au mémorial du 9/11. En 2001, nous avions 12 et 10 ans et nous nous souvenons du sang qui se glace, du mot « terrorisme » employé pour la première fois, des images choquantes des tours en feu et des gens qui sautent. Sur place, 16 ans plus tard, l’émotion est forte dans un lieu calme, silencieux, respectueux. À l’époque, nous n’avons pas osé visiter le musée mais les avis sont unanimes, il faut s’y rendre ! Si nous retournons à New York, c’est un des premiers que nous ferons.

Dans un froid polaire, nous déjeunons chez  Shake Shack puis passons l’après-midi en balade dans le quartier de Tribeca dans Lower Manhattan.

Passage devant la caserne de Ghost Buster, le City Hall de New York, la St Paul’s Chapel (lieu de mémoire du 9/11, c’est ici que les pompiers venaient se reposer) et Trinity Church. La soirée se termine par une balade dans le Wall Street de nuit.

Façade des colonnes de la bourse de Wall Street de nuit, New York

Jour 3 : Grand Central Terminal, visiter le MET et l’Upper East Side

Il est 5 h et il pleut, ce sera donc une journée musées. Nous commençons par un arrêt à Grand Central Terminal, plus qu’une gare, c’est un lieu bouillonnant et magnifique. Lieu mythique de nombreux films et séries TV.

Hall de la gare de Grand Central Terminal, New York

Nous arrivons au Métropolitain Museum of Art (MET) avant l’ouverture. Ayant organisé à l’avance les collections que nous souhaitions voir, nous profitons seules pendant une dizaine de minutes de la section peinture européenne du XIXème : les danseuses de Degas, les Nymphéas de Monet, les Poissons rouges de Matisse… Nous poursuivons par la section contemporaine, la section peinture américaine et terminons par l’aile égyptienne.

Sous une pluie battante nous traversons l’Upper East Side pour déjeuner au très bon restaurant mexicain Cascabel Taqueria. Nous passons ensuite l’après-midi au magnifique musée Guggenheim. Rentrez pour admirer l’architecture de ce bâtiment incroyable et payez uniquement si l’exposition du moment vous plait. Fin d’après-midi sous la pluie et la grisaille new-yorkaise à faire du lèche vitrine sur Madison Avenue.

Plafond de verre du musée Guggenheim de New York
Architecture du Musée Guggenheim de New York vue du dessus.

Jour 4 : Top of the Rock, Times Square et Dyker Heights

Se sentir toutes petites sur le Top of the Rock

Superbe soleil sur New York ce matin là, c’est le moment rêvé pour monter en haut du Top of the Rock : toit du célèbre Rockefeller Center. Arrivée à l’ouverture, nous avons pris nos tickets sur place, il est 8 h du matin quand nous admirons la vue à 360° sur tout New York. D’un côté l’Empire State Building, de l’autre Central Park, poumon vert de la ville ! Et c’est bien là tout l’intérêt de visiter le Top of the Rock.

Vue sur l'Empire State Building et Manhattan depuis le Rockefeller Center, New York
Vue sur Central Park et Manhattan depuis le Rockefeller Center, New York

Après une heure en haut, nous redescendons pour prendre un latte devant la traditionnelle patinoire du Rockfeller Center. Nous poursuivons notre balade par la visite de la St Patrick Church et la 5th avenue.

La bruyante Times Square

Nous remontons à pied vers le marché de noël à Bryant Park puis direction la plus connue des places de New York : Times Square ! Avec ses boutiques, ses panneaux publicitaires énormes défilants et lumineux, la foule compacte des touristes et des vendeurs ambulants, Batman et Spiderman qui attendent pour faire une photo, Times Square c’est bruyant mais c’est aussi le cœur de Broadway, des comédies musicales et du théâtre. Nous déjeunons un hot-dog à l’incontournable Nathan’s Famous avant de se lancer dans une après-midi shopping en commençant chez Macy’s. Passage obligé par l’énorme boutique M&M’s pour s’offrir les M&M’s au beurre de cacahuètes.

Vue sur les écrans de Time Square, New York
Time Square de nuit, New York

La magie de Noël à Dyker Heights

Dyker Heights est LE quartier qui s’illumine au moment des fêtes de fin d’année. Des maisons du père Noël à tous les coins de rues : à ne pas manquer ! On se serait crues dans un véritable film de Noël à l’américaine. Pour parfaire le moment, il s’est mis à neiger : MAGIQUE !

Maison illuminée de décorations de Noël à Dyker Heights, quartier de New York

Jour 5 : Greenwich Village, Chelsea Market et fêter le nouvel an à New York !

Il fait gris et froid ce matin là. Emmitouflées, nous partons découvrir le quartier des artistes, celui de Greenwich Village à l’ouest de Manhattan. À la recherche de l’appartement de Carrie Bradshaw et des amis de Friends, nous poursuivons vers le Washington Park et l’université de New York (NYU).

Vue sur l'Empire State Building depuis la High Line, New York

Séance shopping et gastronomie haut de gamme au fameux Chelsea Market, ancienne cité industrielle réhabilitée en une halle gastronomique couverte : so trendy ! On continue dans le bobo vintage avec une balade sur la High Line.

Street art sur la High Line, New York

Fêter nouvel an à New York

Où fêter le nouvel an à New York ? C’est évidemment la question que nous nous sommes posées avant d’organiser ce voyage. À Times Square entourées de milliers de personnes ? Sur un rooftop pour un dîner hors de prix ? Nous avons finalement opté pour une option gratuite. Après avoir dîné dans notre appartement à Brooklyn, nous sommes reparties vers 22 h direction la skyline du Brooklyn Bridge Park. Il faut savoir qu’à New York, des feux d’artifices sont lancés depuis plusieurs endroits de la ville. À minuit, moment d’anthologie : nous sommes à New York et nous admirons le feu d’artifice tiré depuis la Statue de la Liberté !

Nouvel an à New York, feu d'artifice sur la Statue de la Liberté
Nouvel an à New York, feu d'artifice sur la Statue de la Liberté

Jour 6 : Brooklyn, l’expérience Gospel et Prospect Park

C’était ce que nous ne voulions absolument pas rater, une messe de Gospel traditionnel. Nous avions lu que les messes d’Harlem étaient devenues trop touristiques et avaient perdues de leur charme. Conseillées par le super guide Out Of the Box, rendez-vous pris à The Brooklyn Tabernacle. Messe du premier jour de l’année à 13 h : 2 h de chants et prêches religieux. En sortant, nous sommes enivrées. Une expérience déroutante mais que nous vous recommandons !

L’après-midi, balade dans le Central Park de Brooklyn : Prospect Park, quartier de notre logement. Un coin peaceful, on ne se croirait presque pas à New York. Découverte des petites boutiques du quartier, à ne pas manquer.

Coucher de soleil sur le lac de Prospect Park, Brooklyn

Jour 7 : Le célèbre MoMA et shopping à Brooklyn

Ça y est, c’est le jour J, après un passage sur la 5th avenue, nous passons la matinée au Musée d’Art Moderne, le fameux MoMA ! Si vous êtes des habitués de notre blog, vous devez savoir que Charlotte adore l’art moderne depuis toujours. Découvrir le MoMA était un doux rêve depuis bien des années ! Nous y sommes allées un vendredi pour nous permettre un accès gratuit.

Entrée du Museum of Modern Art de New York

Picasso, Van Gogh, Douanier Rousseau, Dali, Mondrian, Warhol… Nous ne savons même plus où regarder tellement il y a de chefs d’œuvres au m2. Un musée incroyable à pas manquer pour les fans d’art moderne. Une chose est certaine nous y retournerons !

Collection des soupes Campbells de Warhol au Museum of Modern Art de New York

Nous sortons affamées et nous engouffrons chez Five Guys, réputé pour être le fastfood préféré de Barack Obama (et désormais le notre !). Retour à Brooklyn pour une après-midi et soirée shopping dégriffé sur Flatbush Avenue (bien plus tranquille que sur Manhattan).

Jour 8 : Muséum d’Histoire Naturelle et Harlem

Jour de pluie sur New York, direction le Muséum d’Histoire Naturelle, celui où Ben Stiller passera la nuit. Nous passons la matinée à la découverte de ce musée mythique fondé en 1869. Un des plus grand musée d’histoire naturelle du monde, il possède une impressionnante collection de squelettes de dinosaures et de taxidermies animales. Le musée est vraiment immense. Il est facile de s’y perdre pour la journée… Prévoyez de choisir les sections que vous voulez visiter.

Le quartier d’Harlem

Nous passons l’après-midi dans les rues d’Harlem, seules de Manhattan où les numéros ont été remplacés par les grands noms qui se sont battus contre la ségrégation raciale (Malcom X Avenue, Martin Luther King Avenue,…). Seules rues également où il n’est pas étonnant de voir des magasins entiers de casquettes ou de sneakers. Nous sommes bien à NYC !

Un must à ne pas manquer à Harlem : les fameux cookies de chez Levain Bakery ! D’après nous, les meilleurs cookies de la terre. Un délice qui a un prix : 4$ le cookie en 2016.

Cookies de chez Levain, New York

Jour 9 : Central Park, Soho, Madison Square Garden et le célèbre Empire State Building

De bon matin, c’est le moment de découvrir le poumon vert de New York : Central Park ! Nous décidons de le faire à vélo et après plusieurs comparaisons nous allons chez Champion Bicycles Inc au 898 Amsterdam avenue. Un peu excentré mais très bon rapport qualité prix par rapport aux locations proposées dans le parc. Bonne idée de faire du vélo, mais ayez de bons mollets car Central Park, c’est plus vallonné qu’on ne le croit et c’est immense ! Découverte du mythique Jackie Kennedy Reservoir autour duquel tous les new-yorkais font leur jogging. Passage au mémorial Imagine en hommage à John Lenon.

récit de notre escapade à New York

Après une heure de balade nous repartons en métro vers Union Square pour acheter des produits américains au Green Market. Nous déjeunons chez Burger & Lobster, où vous l’aurez compris nous mangeons du homard avec des frites et un coca (tellement américain).

S’offrir un match de NBA au Madison Square Garden

Après-midi gourmandise avec une étude comparative des cheesecakes new-yorkais ( :D) dans Little Italy. Coup de coeur pour Eileen’s et Little Cupcake Bakeshop. Il est maintenant l’heure de se rendre au Madison Square Garden pour un match de NBA. C’était un rêve que nous avons pu réaliser en achetant nos places 6 mois à l’avance à l’ouverture de la billetterie de la NBA pour 80 € /pers. L’ambiance y est euphorique, un vrai show de 2 heures avant, pendant et après le match. Vous pouvez réserver vos billets ici.

Match de NBA des Knicks au Madison Square Garden de New York
Match de NBA des Knicks au Madison Square Garden de New York

Le célèbre Empire State Building

En sortant, nous filons vers l’Empire State Building pour le dernier rooftop du voyage. Nous avions déjà pris les billets en journée en espérant pouvoir accéder à un coupe file le soir, mais cela n’existe pas. Billets ou non, on patiente, beaucoup… Vue sublime sur le New York nocturne mais tout de même moins impressionnante que la vue du Top of the Rock qui offre lui une vue époustouflante sur l’Empire State Building.

Vue sur les buildings de Manhattan de nuit depuis l'Empire State Building, New York

Jour 10 : Pont de Brooklyn, Chinatown, Williamsburg et Broadway

Traverser le magnifique Brooklyn Bridge

Puis, notre latte à la main en vraies new-yorkaise, on monte sur le Pont de Brooklyn dans le sens Brooklyn vers Manhattan pour admirer la skyline. Complètement glacées (il fait -7°) mais la beauté du panorama est impressionnante ! On se croirait, une fois de plus, dans un film ou une série TV. Un conseil, restez vraiment côté piéton, car les vélos passent à une telle vitesse que les accidents sont vites arrivés.

Artiste dessinateur sur le Pont de Brooklyn, New York
Vue sur Manhattan depuis le Pont de Brooklyn, le Brooklyn Bridge, New York

Le quartier trendy de Williamsburg

Arrivées sur Manhattan, on se dirige vers Chinatown pour flâner entre les chinoiseries. Un quartier impressionnant de dépaysement.

Puis on se dirige vers le nouveau quartier hipster en traversant le Williamsburg Bridge. On passe la fin d’après-midi à flâner dans le quartier vintage de Williamsburg. Il fait froid ! Pause pour se réchauffer et manger une apple pie d’anthologie chez Martha’s Country Bakery.

Une dernière soirée magique à Broadway

On ne pouvait pas quitter New York, sans s’offrir une comédie musicale à Broadway. C’est le matin même que nous décidons de craquer en s’offrant deux places pour le Fantôme de l’Opéra. Il est 20 h, retour à Broadway pour un music-hall au Majestic Theater. Une soirée magique et mémorable. Un spectacle envoutant et grandiose ! Comme nous n’avons jamais vu de pareil à Paris. Réservez votre comédie musicale à Broadway ici.

Façade du Majestic Theater de Broadway, New York

Jour 11 : bye bye New York

Réveil sous la neige, Prospect Park est tout blanc ! Dernière balade à Brooklyn avant de déjeuner. Les valises sont prêtes, c’est déjà l’heure de rentrer à la maison… Mais la boucle est bouclée !

Prospect Park sous la neige à Brooklyn

10 jours à New York, la durée idéale pour profiter de cette ville fascinante et enivrante.

voyage new york recits escapades

Les liens HeyTickets et Booking de cet article sont sponsorisés.

close
Nos articles directement dans votre boîte mail 📩

6 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: