Escapade estivale : Prague en 4 jours 🇨🇿 

Magnifique vue sur Prague et son pont Charles

4 jours à Prague 🇨🇿

Particulièrement friandes de citytrip estival (après Amsterdam en 2015 et Cologne en 2016).
Attirées par sa réputation de ville magnifique et festive, nous décidons de partir un long week-end à Prague entre filles avec la belle-mère de Charlotte du 29 juillet au 1er août 2017. Un programme tout en douceur : « pas de violence, c’est les vacances ! »

Jour 1 : découverte de la capitale Tchèque

De l’aéroport de Prague-Václav (à 17km de la ville), nous décidons de ne pas nous compliquer la vie et de prendre un Uber pour rejoindre la ville (14€ à partager en trois c’est très correct). Nous posons directement nos bagages dans notre chez nous pour 4 jours, un appart AirBnB un tout petit peu à l’écart de l’extrême centre-ville mais très calme, bien équipé et décoré avec goût. Tout à fait adapté pour un séjour à 3 ou 4 personnes.

Après une petite pause. Nous partons à pieds à l’assaut de la vieille ville. Premier aperçu du charme de la ville en longeant la Vltava et le quartier Nové Město. Passage devant la « maison qui danse », tour de verre impressionnante par sa « taille cintrée » qui évoque un couple de danseurs. Un des bâtiments les plus modernes de Prague qui tranche avec l’architecture ambiante. 

Arrivée sur la Place de la Vieille-Ville, le coeur de Prague, nous comprenons que les touristes sont là. Pour fuir la foule et avoir un angle de vue différent sur la ville, nous montons prendre un verre à la terrasse de l’hôtel U Prince : Sympa pour la vue  ! En revanche, un peu excessif et pas très quali, nous vous déconseillons d’y déjeuner.

Ce verre nous ayant ouvert l’appétit, nous déjeunons en terrasse au Domececk Café, à l’écart de l’agitation dans une petite cour. Au menu, dégustation d’un plat typiquement tchèque à base de porc, choux et knedlíky. Copieux pour un plat d’été mais délicieux …

L’après-midi nous flânons dans les rues de la vieille ville et le quartier de Staré Mestro. Passage devant la Maison Municipale, édifice art nouveau de Prague qui abrite une salle de concert. Très motivées, nous y achetons des billets pour un concert classique le lendemain soir. Lèche vitrine dans le quartier puis pause gourmande glacée chez Angelato. Ne vous laissez pas impressionner par la file d’attente, ce sont les meilleures glaces de Prague : un vrai délice !

Sur les rotules, nous décidons de prendre le chemin de l’appart. Nous faisons quelques courses et profitons d’une longue soirée de repos dans notre AirBnB. 

Jour 2 : Holešovice  quartier juif

Après une nuit réparatrice, c’est parti pour notre 2ème jour ! Ayant beaucoup (trop) marché la veille, nous décidons d’acheter une carte de transport valable 3 jours (environ 12€/pers). Nous traversons la ville à bord d’un tram pour rejoindre Holešovice, ancien quartier industriel au nord de Prague.

Matinée à la découverte du palais Veletržní, le musée d’art moderne de la ville, très injustement méconnu de Prague. Ne vous fiez pas à sa façade rebutante, l’architecture intérieure est étonnante et recèle de petits bijoux. Monet, Gauguin, Picasso, Delacroix, Van Gogh ou encore Klimt, Miró,… Le musée dispose aussi d’une aile consacrée à l’art moderne tchèque, une belle découverte. Nous qui sommes adeptes d’art moderne et contemporain, nous sommes sorties enchantées !

🖼 Fan d’art moderne ? Ne manquez pas notre article sur le MoMA de New York !

Estomac dans les talons, nous déjeunons une très bonne quiche/salade chez Bakeshop, café boulangerie chic. Bonne adresse pour manger sur le pouce. 

Promenade dans le quartier juif entre boutiques de luxe et bâtiments aux façades incroyables (voyez par vous-même !).

Passage devant le musée juif. Beaucoup trop de monde et prix excessif (20€/pers), nous décidons de ne pas le visiter (d’autant que nous avons déjà visité la plus grande synagogue d’Europe à Budapest). Par chance, nous trouvons une petite porte dans une rue adjacente nous permettant d’apercevoir le vieux cimetière juif, site phare du musée, sans y entrer.

Le temps est magnifique, pause paisible au bord de la Vltava pour admirer la vue du château de Prague. Un délicieux moment de détente ! 

Retour sur la Place de la Vieille-Ville pour voir l’heure pile sonner sur la fameuse horloge astronomique. Honnêtement, nous étions un peu sur notre fin, c’est sympathique à voir mais ça ne casse pas trois pattes à un canard non plus…

Nous marchons jusqu’à la place Vanceslas, large boulevard aux magnifiques façades Art Nouveau d’anciens hôtels de luxe (insolite : l’un d’eux, l’Hotel Jalta, est bâti sur un abri antiatomique de 1954). Un endroit riche d’Histoire pour le pays (un peu notre Place de la République ou notre Bastille à nous).

20h : c’est déjà l’heure de se rendre à la Maison Municipale pour le concert réservé la veille. Un « attrape touriste » en plein été. On retiendra les danseurs trop amateurs pour le lieu et les fausses notes de la chanteuse… On passe son tour ! 

Jour 3 : Château de Prague  Hradčany • Malá Strana

De bon matin, départ pour le quartier du Château de Prague, dominant la ville. Après une montée sportive, balade dans l’enceinte du Château à la découverte des édifices religieux, tours et palais aux architectures diverses. 

Nous achetons les billets pour visiter le Château et la cathédrale Saint-Guy (environ 14€/pers). Un peu déçues car nous aurions pu faire sans. Il y a foule et le plus beau est visible sans payer, juste en flânant dans l’enceinte fortifiée. L’intérieur des bâtiments du château n’a que peu d’intérêt et il est possible d’entrer dans une partie de la cathédrale sans payer (très impressionnante il faut bien le reconnaître).

La Ruelle d’Or connue pour ses façades colorées est effectivement typique mais gâchée par l’amas de touristes qui l’empreinte (dommage qu’elle ne soit pas accessible gratuitement !).

En bref, un incontournable de Prague de part le symbole qu’il représente mais un peu trop victime de son succès et du tourisme de masse à notre goût !

Nous avons beaucoup plus apprécié passer une partie de l’après-midi dans le quartier ancien d’Hradčany en contrebas du château.

Déjeuner végétarien avec vue sur le toit terrasse de Vegan’s, un vrai délice pour les yeux comme pour les papilles : à ne pas manquer ! Un peu de repos à l’ombre du soleil et des touristes !

En guise de dessert, nous goûtons les fameux « trdelník », pâtisserie traditionnelle slovaque, un gâteau roulé rempli de glace. Par cette chaleur, ça passe tout seul. 

Balade dans les boutiques de Malá Strana et passage devant le Mur John Lennon, symbole de paix et de liberté de la ville. En musique en plus : très sympa ! 

Monument emblématique de la ville, nous traversons enfin le très célèbre Pont Charles pour passer entre ces statues. Il fait chaud ! C’est étouffant.

Arrivées de l’autre côté de la rive, nous décidons de nous offrir un autre point de vue sur la ville tout en nous rafraichissant. Nous louons un pédalo pour une heure de farniente sur la Vltava : bonheur !

Prague de nuit : nous atterrissons à l’Hemingway Bar, un lieu aussi insolite que ses cocktails incroyables. Bienvenue dans l’univers de l’écrivain. Une expérience « Mixologie » que nous vous recommandons sans hésitation.

Jour 4 : Colline de Petrin • Malá Strana

Dernier jour de notre escapade en République Tchèque. Le thermomètre avoisine les 37 degrés, on a chaud ! Nous partons pour essayer de trouver un peu de frais dans le plus vaste espace vert de Prague : la Colline de Petrin. Nous prenons le pittoresque funiculaire (compris dans le ticket de transport 3 jours) pour monter les 510 mètres.

Balade dans la roseraie de Petrin en face de l’observatoire d’astronomie à la recherche d’ombre. Passage obligé par la Tour panoramique de Petrin (4€/pers), édifiée en 1891 sur le modèle de la Tour Eiffel (rien que ça!). Nous gravissons ses 299 marches sur 62 mètres pour admirer la vue magnifique sur Prague.

Descente de la colline à pieds sous la fraicheur des arbres. Passage au Monastère de Strahov pour voir ses deux magnifiques bibliothèques de style baroque. Superbe mais encore une fois, un peu gâché par le prix du billet. De plus, pour prendre des photos, il est demandé d’acheter un billet spécial en supplément… (vous avez dit touristes ?).

Passage dans les ruelles pittoresques de Malá Strana jusqu’au restaurant St.Martin. Une excellente adresse ! Des plats « healthy » savoureux dans le cadre chaleureux d’une petite court intérieure très cosy et rafraichissante.

Dernière promenade dans les rues de la capitale jusqu’à la rue la plus étroite de Prague, 50 cm seulement si bien qu’un feu a été mis en place afin d’éviter les bouchons et collisions entre piétons. Passage devant le Kafka Museum et sa statue étonnante et insolite.

C’est déjà l’heure de repartir. Une dernière glace chez Angelato avant de se rendre à l’aéroport en prenant cette fois métro puis bus, le tout compris dans notre carte de transport 3 jours (très pratique!).

4 jours : le timing parfait pour profiter tout en douceur de cette capitale européenne magnifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: