Magnifique vue sur le Château de Neuschwanstein en Bavière près de Munich
Allemagne

3 jours à Munich sur les traces de Louis II de Bavière

Munich et la Bavière en 3 jours.

Profitant d’un séminaire professionnel de 3 jours pour Charlotte, nous avons posées notre sac à Munich en Allemagne pour un long week-end à la découverte de la Bavière du 10 au 13 février 2017. Au programme : gastronomie rustique arrosée de bière, patrimoine historique et paysages de toute beauté. Bienvenue dans le folklore bavarois !

 

Jour 1 : Munich et sa vieille ville

Arrivée à l’aéroport de Munich en milieu d’après-midi, le plus simple est de prendre un bus qui vous dépose à la gare Hauptbahnof en 40 minutes pour 5€ le trajet (acheter son billet dans le bus directement).

C’est ici que commence notre escapade, direction la vieille ville pour une balade. Passage par la Marienplatz sur laquelle se situe l’hôtel de ville et l’église Notre Dame.

Nous voulions absolument passer notre soirée dans une brasserie allemande pour arroser nos saucisses d’une bonne pinte de bière. C’est chose faite chez Gaststatte Nurnberger Bratwurst Glockl am Dom, brasserie typiquement munichoise, à l’ambiance chaleureuse et bruyante. Ne vous étonnez pas du regard interrogateur de la serveuse bavaroise lorsque vous commandez une demie, ici la bière se boit par litres =)

 

Jour 2 : Châteaux de Louis II de Bavière  Linderhof • Neuschwanstein

Cette escapade hivernale était pour nous l’occasion de voir la montagne, la neige et découvrir l’image romantique du sud de l’Allemagne.

Compliqué de s’y rendre par nous même, nous avons opté pour une visite organisée sur la journée en bus direction le château de Linderhof et Neuschwanstein, résidences du roi Louis II de Bavière. Un roi perché, excentrique et mystérieux dont la folie pour certains et le génie pour d’autres ont fait de ses rêves une réalité.

Départ à 8h du matin de la gare Hauptbahnof avec Grayline pour 54€/pers (prix des 2 entrées aux châteaux compris).

Premier arrêt dans un paysage de montagnes enneigées, au château de Linderhof. Ce château de style baroque, à l’influence très française est une ode au Roi Soleil, admiré par Louis II. Un mini Versailles : sublime !

Pause déjeuner à Oberammergau, village traditionnel connu pour ses façades peintes du XVIIIè siècle qui donnent l’impression de se promener entre des maisons de poupées. Charmant !

Dernière étape de notre escapade du jour : le château de Neuschwanstein. Château féérique posé au coeur des alpes bavaroises, c’est un des monuments les plus visités au monde. Et pour cause, cette oeuvre excentrique qui inspira Walt Disney pour le château de la Belle au Bois Dormant, nous plonge dans un monde de mythes et de contes médiévaux. A l’intérieur, nous découvrons la folie de Louis II. Des pièces toutes plus colorées et extravagantes les unes que les autres, des créations perchées qui repoussent les limites de l’impossible, jusqu’à faire construire une grotte identique à celle de l’oeuvre de Wagner ou tapisser les murs de sa chambre du mythe de Tristan et Iseut.

La montée vers le château est sportive mais la vue est féérique et romantique. Il se visite, guidé et sur réservation uniquement (interdiction de prendre des photos). Nous passons une grande partie de l’après-midi dans ce lieu magique, un peu comme dans un conte de fées…

 

Jour 3 – Munich • Pinacothèque der Moderne

De bon matin, visite de la Pinacothèque der Moderne, le plus grand musée d’art moderne d’Allemagne. Il réunit des collections consacrées à l’art du XXème siècle. Superbe musée et bon plan : 1€ par personne le dimanche.

En fin de matinée, nous flânons à pied dans les rues de Munich. Passage devant La Résidence, le palais des Wittelsbach, dirigeants de la Bavière jusqu’en 1918 puis dans le jardin anglais.

Déjeuner dans une brasserie « touristique » mais recommandée Hofbräuhaus München. Attablées une bière blonde à la main, c’est encore un festival de viandes, accompagné par un joyeux groupe de musique bavarois.

Dernière balade dans les rues munichoises avant de (déjà) reprendre l’avion.

Auf Wiedersehen München. A bientôt pour l’Oktoberfest !

error: