Route dans le Haut Atlas Marocain
Maroc

Maroc : 7 jours de road trip entre mer, désert et montagnes

Aux portes de l’Europe, le Maroc évoque le parfum des épices et des fleurs, les magnifiques médinas et riads, les scènes de négociations ardues dans les souks et la gastronomie gourmande et parfumée. Le Maroc, ce grand pays qui a tout : le désert, la mer et les montagnes.

Il y a quelques années, nous avions visité la bouillonnante Marrakech le temps d’un long week-end. Il nous tardait donc de revenir pour assouvir notre quête de nature et de grands espaces. Un voyage que nous avons réalisé en famille avec la maman et la soeur de Charlotte en octobre 2021, juste au moment où le besoin en soleil et en dépaysement se faisait sentir. Nous sommes parties en road trip pendant une semaine à la découverte des merveilles du Maroc. On vous emmène ?

Avant de partir au Maroc

La période ?

Le Maroc est un pays vaste à la géographie très variée. Mer, désert ou montagnes, la meilleure saison pour visiter le pays dépendra de ce que vous avez envie de voir. Il est clair par contre que l’été, il fait très (trop) chaud. Il nous a donc paru opportun de partir en automne, à la toute fin du mois d’octobre. Nous avons pris un vol depuis Paris Orly jusqu’à Marrakech avec Transavia. La maman et la soeur de Charlotte ont elles pris un vol EasyJet depuis Bordeaux. Il faut compter 3h de vol et un décalage horaire d’1h à cette période de l’année.

Comment circuler ?

Qui dit road trip, dit voiture ! Et là, on a fait confiance à notre loueur de référence en voyage : Sixt. En réservant depuis la France, un mois à l’avance, nous avons payé 370€ pour 6 jours pour une voiture automatique agréable et confortable pour 4.

Payer ?

Si vous aimez négocier, bienvenue au Maroc !! Ici, c’est la règle d’or avant tout achat. La monnaie est le Dirham marocain. 1€ = 10 MAD environ, ce qui est assez pratique pour faire la conversion au quotidien.

1 semaine au Maroc : notre itinéraire

Nous avons organisé notre voyage en amont de partir. Location de voiture, choix de l’itinéraire, réservation des logements. Comme à notre habitude, nous avons fait confiance au Guide du Routard et à quelques blogueurs ayant déjà parcouru le Maroc.

2 jours entre le port et la médina d’Essaouira

À 200km de Marrakech, sur l’Océan Atlantique, Essaouira est étonnante. Nous sommes ici dans une ville au bord de mer, loin des cités balnéaires du tourisme de masse, classée au patrimoine mondial de l’humanité. Bercée par le vent qui peut souffler très fort, on dit d’Essaouira que les caprices de ses alizés n’ont d’égal que la bienveillance de ses habitants.

Le port d’Essaouira a redonné à la ville un nouvel essor. On compte à peu près un millier de navires toutes tailles confondues. Des sardiniers aux plus gros chalutiers qui partent pêcher l’espadon au large. Les bateaux sont de couleurs vives et le ballet incessant des mouettes donnent au port un charme certain (et une odeur certaine…). C’est vers 15h qu’il faut y venir pour en apprécier tout le folklore, au moment du retour de pêche.

Revenez également en fin de journée lorsque la nuit tombe pour le magnifique coucher de soleil sur la grande esplanade qui relie le port à la médina.

Flâner dans les souks

La médina fortifiée d’Essaouira est coupée en deux par une large rue piétonne. Ici pas de petites ruelles, pas de labyrinthe, la médina se découvre facilement. A l’inverse de Marrakech où l’on peut très rapidement se perdre, vous ne subirez pas non plus les assauts des rabatteurs des boutiques. C’est d’ailleurs, un gros point positif de sa découverte et de nos emplettes.

Nous sommes restées deux jours à Essaouira. C’est d’ailleurs le temps que l’on vous recommande sur place, pour un court week-end ou comme pour nous, une étape de notre road trip au Maroc.

Pour nos deux nuits, nous avons loué l’appartement de Moulay sur Airbnb. Appartement propre et traditionnel composé de deux chambres et d’une terrasse, dans une rue en retrait de la médina.

Et le bonheur pour les gourmandes que nous sommes, c’est d’avoir au pied de l’appartement, les meilleures pâtisseries orientales que nous avons pu goûter de tout notre séjour, celles de l’amandine Souiria. Un régal que l’on vous recommande si vous passez à Essaouira.

Quelques bonnes adresses à Essaouira

Pour manger

  • Restaurant Adwak au coeur de la médina pour un plat traditionnel couscous ou tajine
  • Café Restaurant Berbère, notre coup de coeur à Essaouira. Vous prenez place dans le salon de la maison, la cuisine est à l’étage. La mère est en cuisine et la fille au service. Repas traditionnel comme à la maison. Ambiance bon enfant et cuisine délicieuse, c’est d’ailleurs ici que nous avons mangé la meilleure semoule de notre séjour.

Pour rapporter à la maison

  • Maison Berbère, notre adresse pour vous offrir des tapis berbères. Ici pas de rabattage dans la rue et en fait ça fait vraiment la différence. On ne se sent pas oppressé, ni obligé d’acheter. L’ambiance est feutrée et les prix justes par rapport à la qualité du produit. Nous avons rapporté deux magnifiques tapis dont rêvait Charlotte pour la maison.
  • Ismaël Benzouine a une petite boutique toute jolie dans la médina et propose de nombreuses créations en raphia : panières, luminaires… Bon rapport qualité/prix. Bien penser à négocier 🙂
  • Chez Yakouta Style, les chaussures sont faites à la main en raphia par une coopérative de femmes et exportées dans le monde entier (en France, vous les trouverez à Arcachon). Ici, il est possible de les faire personnaliser, ce qui a été le cas de la maman de Charlotte. Nous avons donc pu visiter l’atelier !

Agafay : l’expérience tente nomade dans le désert à proximité de Marrakech

Vous saviez qu’à 3h de Paris vous pouviez être dans le désert ? Qui n’a jamais rêvé de bivouac sous le ciel étoilé du désert ? À seulement 40 minutes en voiture de Marrakech, le désert d’Agafay vous permet une première approche du désert. Ici, ce n’est pas le Sahara, il n’y a pas de dunes de sable mais c’est un désert de roches, un désert minéral aux couleurs jaunes et ocres.

Cette étendue offre un horizon dégagé sur les montagnes de l’Atlas et propose de nombreuses possibilités d’activités et de magnifiques lodges pour du « glamping » (comprendre la contraction entre glamour et camping).

Le magnifique Inara Camp

Nous avons choisi de nous offrir une nuit dans le magnifique Inara Camp. Un camp au décor magnifique, fruit du travail d’un Français qui s’est installé ici il y a quelques années. Loger au Inara Camp, c’est faire l’expérience du charme du camping avec tout le confort moderne. Quand le voyageur contemporain rencontre son âme aventurière.

Le propriétaire a tenu à réduire son impact sur l’environnement en utilisant des matériaux traditionnels pour construire les tentes, à les décorer avec l’artisanat local et à proposer une cuisine locale, biologique et traditionnelle avec des produits de la région.

Nous avons profité d’une journée de repos au bord de la piscine mais il est possible de s’offrir de nombreuses balades à pied, à dos de chameau, en quad ou en buggy.

Comptez 200€/nuit pour une tente avec vue montagne. Diner et petit déjeuner compris.

Cette première expérience du désert nous a tellement conquises que nous espérons très vite nous envoler pour découvrir le Sahara.

La somptueuse région des montagnes du Haut Atlas Occidental

L’apogée de notre voyage au Maroc, c’est bien la découverte de la région du Haut Atlas Occidental. L’Atlas, j’en rêvais. Ce massif montagneux qui s’étend sur 2500 km et sur trois pays : le Maroc, l’Algérie et la Tunisie est pour moi synonyme de nature, d’aventure et de grands espaces. Le point culminant est le Djebel Toubkal à 4 167 m qui est visible par beau temps depuis Marrakech.

Nous avons passé trois jours dans la région et comptons déjà y retourner au plus vite :).

La route du Tizi-N-Tichka, entre Marrakech et Ouarzazate

Cette route de 250 km environ est l’une des plus belles du Maroc et le passage obligé pour rejoindre Ouarzazate depuis Marrakech. La route c’est le voyage. Sinueuse mais large, à certains endroits il y a 3 voies, la route relie les deux villes en 4 heures. Prenez le temps de la parcourir et de vous arrêter pour admirer les nombreux points de vues sur les petits villages et les kasbahs.

Juste après Aït-Barka, la route serpente entre les pins et les cultures en terrasse. La vue sur l’oued au fond d’un canyon est visible depuis la route. Tout le long du trajet, des petits restos vous attendent en promettant la plus belle vue depuis la terrasse arrière. Le plus drôle, c’est sans doute, les étals au bord des routes des marchands de poteries ou de minéraux. Des pierres colorées au Mercurochrome ou de faux fossiles en polyester.

Le Tizi-N-Tichka, c’est le point routier le plus élevé du Maroc à 2260 m et qui marque la frontière entre les provinces de Marrakech et de Ouarzazate. Nous avons poursuivi la route après le point culminant vers Ouarzazate mais si vous avez du temps, prenez le pour visiter la Kasbah de Télouet dont on nous a dit le plus grand bien.

Ouarzazate : la porte d’entrée vers le désert !

Vous l’aurez compris si vous m’avez lu jusqu’ici, nous ne sommes pas allées plus loin que Ouarzazate pour ce séjour au Maroc.

Nous avons posé nos bagages à la maison d’hôtes Dar Farhana pour deux nuits, ce qui nous a permis de rayonner dans la région. La maison d’hôtes est en dehors du centre de la ville, dans un quartier paisible. Le personnel est attentionné, les espaces extérieurs (piscine et toit-terrasse) très bien entretenus. Nous avons dîné sur place pour un excellent rapport qualité/prix. Chambre confortable et petit-déjeuner copieux et varié (le meilleur de notre séjour).

À Ouarzazate, nous avons passé une fin de journée sans trop d’intérêt. Nous avions idéalisé Ouarzazate qui est en fait une ville nouvelle. À part pour voir la jolie Kasbah de Taourirt et flâner dans les souks où, à l’inverse d’Essaouira, on vous harcèle… nous ne nous sommes pas attardées. Nous avons dîné au restaurant Douyria, de bons plats locaux. Ouarzazate est donc le bon point de chute pour partir visiter les alentours !

Visite du Ksar Aït-Ben-Haddou

Un incontournable de la région à 30 km de Ouarzazate, Aït-Ben-Haddou est l’un des ksars les mieux préservés de tout le sud marocain. Forteresse de terre et de roseaux, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, il faut prendre le temps de se perdre dans les ruelles et les passages ouverts pour l’apprécier.

Pour vous y rendre, il y a plusieurs entrées piétonnes, donc certaines payantes et d’autres pas. Nous sommes entrées par l’oued qui était à sec et avons donc pris l’entrée payante à 10 MAD de droit de visite (sans le vouloir mais heureuses de participer à l’entretien de ce magnifique lieu).

Pour apprécier la vue, il faut grimper et c’est vraiment magnifique. On vous conseille de vous y rendre le matin pour éviter la chaleur et les touristes. Oui, la limite de ce lieu magique est qu’on commence à sentir la montée du tourisme de masse.

Ce lieu est régulièrement le décor de films plus ou moins célèbres. Parmi eux, Gladiator de Ridley Scott en 2000, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre d’Alain Chabat en 2002 et plus récemment une scène de la série Game of Thrones dans laquelle Daenerys Targaryen libère des esclaves.

Et pour la petite anecdote, j’ai bu un coca chaud (j’ai oublié qu’il n’y avait pas de frigo), sur l’un des sièges que l’actrice incarnant Daenerys aurait occupé pendant un moment de pause. La classe !

Visiter l’inattendue oasis de Flint

Imaginez. Vous roulez sur une piste caillouteuse comme si vous étiez sur la lune. D’un coup, tel un mirage, la magnifique oasis de Fint se découvre. Laissez votre voiture pour parcourir à pied ce magnifique endroit qui mérite vraiment le passage. Ici, un millier de personnes habitent dans quatre villages et vivent de la culture maraîchère et de l’élevage de palmiers-dattiers. Subjuguant.

Incroyable non ? Un mirage on vous dit…

2 jours dans la bouillonnante Marrakech

On termine ce road trip au Maroc par 2 jours à Marrakech. Une ville que nous avions déjà eu l’occasion de visiter en 2019. Cette fois-ci, entre deux négociations dans les souks, nous avons visité le musée Yves-Saint-Laurent et le Jardin Secret et nous sommes offerts une pause piscine dans un bel hôtel. On vous en parle ici.

La découverte du Maroc en road trip entre mer et montagnes, c’est l’assurance d’en prendre plein les yeux et d’assouvir ses envies de grands espaces. Coup de coeur pour les montagnes de l’Atlas, qu’assurément nous viendrons découvrir jusqu’au désert du Sahara.

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: