Vue sur le fort national depuis les remparts, Saint-Malo, Bretagne
Bretagne

Escapade à Saint-Malo le temps d’un week-end

Saint-Malo, ce petit coin de paradis breton est à l’entrée nord de la Bretagne à tout juste quelques kilomètres de la Baie du Mont Saint-Michel. Le long de la Côte d’Émeraude, qui doit ce nom évocateur à la couleur de ses eaux, la cité corsaire se dresse face à la mer entourée de ses remparts, de ses longues plages de sable blanc et de ses belles demeures.

Rien qu’à l’évocation de Saint-Malo, nous embarquons dans la grande Histoire : celle du commerce maritime et des grandes découvertes de l’époque moderne. Jacques Cartier, Surcouf, Duguay-Trouin cela doit vous remémorer (comme nous) quelques belles histoires d’aventure. Et de son passé de grande aventurière maritime, Saint-Malo poursuit l’histoire avec la mythique course en solitaire à la voile La Route du Rhum qui s’y élance tous les 4 ans.

C’est avec toutes ses belles images en tête que nous y avons passé un beau et ensoleillé week-end entre copines en mai 2022. On vous emmène en escapade en bord de mer ?

Un week-end à Saint-Malo

À seulement 2h15 en TGV de Paris, Saint-Malo se découvre facilement le temps d’un week-end. On nous a conseillé de coupler Saint-Malo avec la visite de Cancale et de Dinard qui sont juste à côté. Pour le coup, nous étions sur un programme de week-end assez simple : repos et détente. Nous avons donc fait le choix de rester à Saint-Malo pour bien profiter de la plage car le soleil était au rendez-vous. Et mon petit doigt me dit qu’un week-end à Cancale est prévu pour le mois d’octobre 🙂 .

Si vous venez en voiture, il faut noter que l’intra-muros n’est accessible qu’aux riverains. Il faudra donc vous stationner à l’extérieur du centre-ville. De nombreux parkings sont accessibles juste en entrée de ville. Comptez entre 18 et 20€ la journée sur le parking 11 par exemple.

Que voir, faire à Saint-Malo ?

Nous avons pris notre temps et parcouru Saint-Malo sans y réfléchir et sans organisation précise. En clair, nous avions le nez en l’air (le mien a d’ailleurs pris un sacré coup de soleil) et avons marché là où l’envie nous menait.

Découvrir l’intra-muros

La cité historique de Saint-Malo est intra-muros, c’est-à-dire à l’intérieur des remparts. C’est ici que vous pourrez flâner dans les jolies ruelles bordées de boutiques. Quelques-unes de nos bonnes adresses :

  • La Maison du Beurre Bordier, 9 rue de l’Orme : pour nous (et pour d’autres) le meilleur beurre qui soit !
  • Les Babas de Saint-Malo, 11 bis rue de l’Orme : qui dit Route du Rhum, dit Rhum !
  • La Maison du Sarrasin, 10 rue de l’Orme : une petite épicerie pour dénicher des bons produits bretons à base de sarrasin.
  • Épices Roellinger, 10 rue Saint-Vincent : une institution que cette boutique du chef Roellinger, grand aventurier moderne, dénicheur d’épices de par le monde.
  • Boutique La Cancalaise, 11 rue Saint-Vincent : un petit tour dans cette conserverie pour se rapporter rillettes et soupes de la mer.
  • La boulangerie de la Cathédrale, 1 rue du Pourpris : de fins connaisseurs nous ont précisé que le far breton était le meilleur de tout Saint-Malo. Après dégustation, on vous le confirme !
  • Choubidoux, 4 place brevet : à la fois café et boutique concept-store, exactement le style qu’on adore !

Se balader le long des remparts

Haute muraille longue de plus de 2 kilomètres, les remparts de Saint-Malo voient le jour aux XIIème siècle. Mais c’est après le grand incendie de 1661, que la muraille de granit est entièrement reconstruite. Elle est même agrandie au XVIIIème siècle par Siméon Garangeau, ingénieur et élève du grand Vauban. 8 portes permettent son accès, dont la principale la Porte Saint-Vincent est désignée comme l’entrée.

Il est possible de monter et de descendre facilement depuis les différents escaliers situés à chacune des portes. De là-haut, les points de vue sur la mer et la baie de Saint-Malo sont tout simplement magnifiques. Les remparts sont incontestablement l’atout charme historique de la ville.

Ici le Fort du Petit Bé. Construit au XVIIe siècle et conçu par Vauban, ce fort faisait partie de la ligne de défense de Saint-Malo. II peut se visiter à marée basse.

Les jolies plages de sable blanc de Bon Secours et du Sillon

Ce sont les deux plages que nous avons foulées pendant notre séjour mais il en existe de nombreuses. Celles-ci sont facilement accessibles depuis le centre-ville et les remparts. La Plage de Bon Secours est très réputée notamment grâce à sa piscine d’eau de mer équipée d’un plongeoir, construite dans les années 30. Ces deux plages offrent une vue magnifique sur la Baie de Saint-Malo et sur Dinard ainsi que sur l’îlot du Grand Bé et du Petit Bé.

Prendre du recul sur la jetée du Môle des Noires

La jetée emblématique de Saint-Malo, appelée le Môle des Noires, sert notamment à l’accostage des bateaux. Longue d’un demi kilomètre, il est très agréable de s’y promener jusqu’à son phare blanc et rouge pour prendre du recul et admirer Saint-Malo depuis presque la mer.

Se balader sur la digue face à la plage du Sillon

Sur la plus grande plage de sable de Saint-Malo, longue de 3 km, une digue d’un peu plus de 1,6km longe la plage. Construite au XIXème siècle, elle permet une belle balade, bordée de jolies maisons et de surplomber la mer en ayant les pieds au sec par marée haute.

Typiques des plages de Saint-Malo, les brise-lames en bois de chêne protègent la digue de la force des vagues.

Nos bonnes adresses pour manger dans la cité corsaire

Intra-muros

  • Crêperie le Corps de Garde, 3 montée Notre Dame : une vue exceptionnelle depuis la terrasse de cette crêperie sur la grande plage de Bon Secours et le Fort National en face. Et en plus, les crêpes sont délicieuses ! Nous y sommes même retournées deux fois dans le week-end, c’est pour dire !
  • Fourchette à droite, 2 rue de la Pie qui boit : une belle adresse pour un dîner aux bonnes saveurs bretonnes. La cuisine est de saison et privilégie l’approvisionnement local. Tout ce qu’on aime !
  • Bergamote, 3 place Jean de Châtillon : un salon de thé – crêperie à l’ambiance moderne et cosy.

Sur la digue

  • Couleur Café, 1 place de la fontaine : un café ambiance des tropiques, idéal pour prendre un café ou un rhum arrangé.
  • Brasserie du Sillon, Chaussée du Sillon : lieu idéal pour déguster de bons fruits de mer même si on paye la vue sur mer sur la note finale.
  • Bar des Thermes Marins, Grand plage du Sillon : comme son nom l’indique il s’agit du bar des thermes de Saint-Malo. Accueil chic et de haut standing, sympa pour un apéro avant dîner avec vue mer. Super sympa le soir au coucher de soleil !

Où dormir à Saint-Malo

Bon à savoir : Saint-Malo est une ville touristique, le prix des logements y est donc relativement élevé. Si vous êtes véhiculé, on vous recommande de loger ailleurs qu’intra-muros ou sur la digue. Nous avons testé l’hôtel Particulier Ascott, 35 rue du Chapitre. Situé dans une magnifique demeure d’armateur malouin datant du XIXème siècle, l’hôtel est charmant et accueillant. Le petit-déjeuner servi dans un grand et beau salon est composé de spécialités bretonnes (crêpes et far breton lors de notre passage). Une belle adresse.

Encore une belle escapade en bord de mer en Bretagne. Saint-Malo est pour nous un vrai coup de cœur !

close
Nos articles directement dans votre boîte mail 📩

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: