Voilier dans le Golfe du Morbihan, Bretagne
Bretagne,  Escapades en France

Bretagne : nos 10 incontournables en Morbihan

La terre et la mer ! Le Morbihan a bien les deux facettes ! Et c’est là toute sa richesse, attirer grâce à la beauté de la mer pour faire découvrir la richesse de ses terres. Le Morbihan, c’est la terre de Marie-Catherine. 21 années à Vannes et dans la région, ça marque. Depuis plusieurs années, nous prenons toutes les deux plaisir à la découvrir pour l’une et à la redécouvrir pour l’autre. Il y a tant de choses à vivre et à explorer. On vous livre ici quelques-uns de nos incontournables. La liste n’est évidemment pas exhaustive. Elle est le reflet de nos escapades en famille ou entre amis, en été, comme en hiver. On espère que vous l’aimerez autant que nous !

#1. Découvrir la capitale du golfe du Morbihan : Vannes

Ville d’art et d’histoire, riche de son port et ses remparts, Vannes est la porte d’entrée du golfe du Morbihan. C’est aussi la ville qui a vu grandir Marie-Catherine. 21 années à la parcourir en long et en large, cela méritait bien la première place de nos incontournables.

Vannes est une ville accessible, à taille humaine. Certains diront un peu bourgeoise mais certainement celle qui offre la vraie douceur de vivre à la bretonne. Pour la découvrir, rien de mieux que de parcourir à pied les ruelles de son centre-ville historique entre la rue Saint-Vincent, la place des Lices et jusqu’à l’hôtel de ville. Prenez un verre sur le port et profitez d’une balade dans le jardin des remparts pour admirer la tour du Connétable. Et pour un joli point de vue sur le golfe du Morbihan, rendez-vous sur la presqu’île de Conleau. Vannes a mille et une choses à vous faire découvrir si vous prenez le temps qu’il faut.

De passage en été, ne manquez pas les traditionnelles fêtes historiques autour du 14 juillet et les fêtes d’Arvor autour du 15 août. Pas de belle adresse logement car rien ne vaut de dormir dans la maison familiale mais plusieurs belles tables à vous conseiller : La Source, rue Thiers ; la Table de Jeanne, place de la poissonnerie ; la Tête en l’Air, rue de la Fontaine ; le Roscanvec, rue des Halles. De quoi déguster les meilleures recettes bretonne 🙂 .

#2. Naviguer sur le golfe du Morbihan

Certainement l’un des plus beaux panoramas du monde (soyons fous!), le golfe du Morbihan vous surprendra par la beauté de ses paysages, changeant en fonction de la marée, de la saison et du temps. On dit d’ailleurs, très modestement qu’il fait toujours beau par ici. Le golfe appartient aussi au club très fermé des plus belles baies du monde et est classé depuis 2014 en PNR (Parc Naturel Régional).

Le golfe s’étend sur 115 km2, peu profond autour de 6m et a des courants extrêmement puissant dont le second en Europe, celui de la Jument. Il faut d’ailleurs être solide en navigation pour s’aventurer par ici entre les courants forts et les parcs à huitres nombreux dans le coin.

Le golfe du Morbihan, c’est 42 îles. Elles sont quasiment toutes privées à l’exception de l‘île aux Moines et de l’île d’Arz qui sont habitées à l’année. Gros coup de coeur pour l’île d’Arz que nous avons visité à plusieurs reprises sur la journée au départ de Vannes en navette rapide. Une île sauvage, moins touristique que sa voisine, à seulement 15 minutes en bateau de Vannes, que vous pourrez parcourir à pied très facilement. On vous recommande.

Si comme nous, vous avez le chance de pouvoir naviguer dans ces sublimes paysages, profitez-en ! Notamment à bord du catamaran de Caseneuve Maxi Catamaran. Une superbe excursion à la journée à la voile sur un ancien catamaran de course de 15 m de long. Des sensations incroyables !

De passage lors du week-end de l’Ascension et seulement les années impaires, ne manquez pas la sublime semaine du golfe où les amoureux de la mer se donnent rendez-vous dans les ports et les îles pour célébrer ce grand rendez-vous maritime.

#3. Loin de la foule sur l’île-d’Houat

Il suffit de poser le pied sur l’île-d’Houat pour être charmé. Sur ce petit cailloux de 5 km de long à la sortie du golfe du Morbihan, l’excursion d’une journée est un vrai bonheur. Au coeur du bourg, les quelques maisons en granit autour de l’église sont attachantes et il ne vous reste que quelques mètres à faire pour rejoindre les magnifiques plages de l’île. On vous recommande Grande Plage au sable fin et blanc.

#4. Manger des fruits de mer chez un ostréiculteur de la presqu’île de Rhuys

Du côté de la presqu’île de Rhuys, la côte qui ferme le golfe du Morbihan par le sud, ne manquez pas les viviers du Pont de Banastère. Si comme nous, vous n’êtes pas forcément adeptes de la pêche à pied, rien de mieux que de manger les bons fruits de mer directement chez un producteur de produits de la mer.

Ici aux viviers, vous êtes chez un ostréiculteur (qui travaille les huitres). Vous vous installez sur la terrasse en bois pour déguster l’un des meilleurs plateaux de fruits de mer que nous avons eu l’occasion de manger. Bigorneaux, tourteaux, langoustines, bulots et bien sûr les huitres (dont on vous explique tout ici à l’occasion de notre escapade à Oléron). Un régal !

Dans le coin, à l’embouchure du golfe, ne manquez pas la petite ville d’Arzon bien connue pour ses deux ports : Port Navalo et le Port du Crouesty. Un vrai coup de coeur pour le premier au charme authentique, face au second, l’un des plus grands ports de plaisance, beaucoup plus bétonné. Dans les deux cas, faite un arrêt obligatoire au Fumage d’Arzon. La conserverie artisanale de Patrick Chauchard propose le meilleur saumon fumé au monde (on vous le promet !).

#5. Prendre un bol d’air en hiver sur la côte sauvage de Quiberon

On quitte le golfe pour une autre jolie baie et sa presqu’île : Quiberon. Ce petit coin de terre a deux facettes bien différentes en fonction de la saison. En hiver, la côte sauvage rappelle la dureté de la vie lorsque l’océan est déchaîné. En été, on pourrait confondre sa plage avec l’une de celles de la Côte d’Azur, tellement il y a du monde.

Pour la morbihannaise de l’étape, Quiberon ne s’envisage pas entre le 14 juillet et le 15 août. C’est donc un incontournable que nous vous proposons en hiver. Quand l’océan se déchaine, que les vagues et l’écume viennent se fracasser contre les falaises déchiquetées dans un bruit assourdissant. On adore ! Pour une table simple mais bonne avec une vue magnifique sur Belle-île-en-mer, on vous recommande Le vivier.

A Quiberon, la promenade sur le Boulevard Chanard, le long de la Grande plage, est un passage obligé. Arrêtez-vous à la maison d’Armorine, où l’on produit les célèbres niniches, des sucettes artisanales déclinées en plus de 50 parfums. Coup de coeur pour celle au caramel au beurre salé.

Quiberon, c’est aussi un savoir-faire et une tradition de la sardine… en boîte ! Ici, plusieurs conserveries, toujours artisanales, mettent en boîte, le poisson phare de la presqu’île. On vous recommande de visiter la Conserverie La Belle-Iloise.

#6. Admirer les mégalithes de Carnac

C’est l’une des plus belles richesses du Morbihan, l’extraordinaire concentration de mégalithes de Carnac. De renommée mondiale avec trois grands sites comptant environ 3000 menhirs, les alignements de Carnac constituent un ensemble vieux de 6000 ans. Le plus fou, c’est que cette curiosité constitue toujours l’un des plus grands mystères qui soit. Entre octobre et mars, le site est en accès libre.

#7. Tout apprendre sur la navigation à la Cité de la voile de Lorient

Ville rivale de Vannes, Lorient est une ville construite sur l’océan qui a perdu de son charme après avoir été complètement détruite pendant la 2nde guerre mondiale. On se rend donc directement vers Lorient La Base. Ici, c’est trois énormes blocs de béton construits par les allemands qui ont longtemps formé la base de la Marine Nationale jusqu’à leur départ en 1997.

Ce gigantesque ensemble à depuis été réhabilité avec notamment la cité de la Voile Eric Tabarly. Fruit du travail de son épouse et de sa fille, la cité de la Voile, du nom du grand navigateur et propriétaire des bateaux Pen Duick est une visite ludique et didactique qui plaira aux enfants comme aux plus grands. Grâce à des écrans interactifs, des maquettes et des jeux ludiques, vous en sortirez plus marin qu’en entrant. Une belle visite dans le coin.

#8. Flâner dans la petite cité de caractère Rochefort-en-Terre

Après le littoral du Morbihan, on vous emmène dans les terres et précisément à Rochefort-en-Terre. Dans ce petit village de 650 habitants qui a été élu village préféré des Français en 2016, vous prendrez le temps de flâner à pied dans les ruelles du XVII ème siècle qui ont gardé leur charme d’antan. Pour un petit goût de sucré, ne manquez pas les glaces chez l’Art Gourmand.

#9. En prendre plein les yeux chaque année au Festival photo de La Gacilly

La Gacilly, petite ville au bord de l’Aff est le fief d’Yves Rocher. Homme avant d’être une marque, amoureux des plantes, il offre à La Gacilly cette renommée qu’on lui connait. Pour une pause détente et gourmande, rendez-vous à l’Eco Hôtel Spa La Grée des Landes sur les hauteurs de la ville. Nous avons eu l’occasion de tester le restaurant Les Jardins Sauvages, on reviendra très vite pour le spa. Un énorme coup de coeur !

La ville, dont les devantures du centre sont riches de dizaines d’ateliers d’artisans d’art et de galeries, est également le lieu du plus grand festival photo en plein air de France chaque été. Créé en 2004 par Jacques Rocher, le Festival photo de La Gacilly entend faire réfléchir sur l’avenir de notre planète.

Le festival qui se parcourt dans toute la ville, expose en plein air, plusieurs centaines de clichés signés par des artistes de renoms ou des chasseurs d’images amateurs. Une visite coup de coeur que nous attendons chaque année avec beaucoup d’impatience.

(Et cette année, le Festival était masqué)

#10. Manger des crêpes bien sûr, mais pas dans n’importe quelle crêperie !

L’incontournable de tout séjour en Bretagne : manger des crêpes ! Dans le Morbihan, elles sont à la fois au blé noir pour les salées ou au froment pour les sucrées. Les galettes, ce sont les gâteaux que l’on rapporte de Pont-Aven. On ne mélange pas !

A l’heure de déguster les meilleures, les plus Kraz (c’est à dire avec la bonne dose de beurre), filez chez Edith et Rodolphe qui tiennent la crêperie Kalon Digor à Muzillac. Faites sur un bilig, dans la plus pure tradition bretonne, elles sont tout simplement délicieuses. C’est l’adresse incontournable de tous nos séjours dans le Morbihan. Si vous avez la chance d’y aller en été, après le dîner, profitez du coucher de soleil sur la pointe de Penn Lann à Billiers.

#Bonus : traverser la frontière du Morbihan vers…

Le breton est chauvin quand il s’agit de parler de sa Bretagne. La morbihannaise l’est aussi quand il s’agit de vanter les charmes d’autres jolies escapades hors du Morbihan. Voici tout de même quelques idées en Bretagne.

Ille-et-Vilaine : la forêt de Brocéliande

A quelques kilomètres du Morbihan au coeur de la Bretagne, une destination attachante, pleine de magie et de mystique : la forêt de Brocéliande en Ille-et-Vilaine. Aux abords de la ville de Paimpont, on entre ici dans la légende arthurienne : Le Val sans Retour avec la fée Morgane, Lancelot du lac, l’épée d’Excalibur… Prévoyez une ou deux journées sur place pour vous imprégner de cette ambiance si particulière et ne manquez pas le Centre de l’Imaginaire Arthurien installé au Château de Comper.

Finistère : sur les traces de Gauguin à Pont-Aven

Un peu plus à l’Ouest, en passant dans le finistère, on ne nomme plus ce petit village breton indissociable du nom de Paul Gauguin et des célèbres galettes, nous avons nommé : Pont-Aven. Ne manquez pas de flâner dans les rues de la ville, de pousser les portes des nombreuses galeries d’art et de jeter un oeil au musée hommage à Gauguin et aux artistes de l’école de Pont-Aven.

Côtes d’Armor : le Cap Fréhel depuis la mer

Enfin, plus au Nord, partez pour une balade en bateau avec Armor Navigation vers l’un des caps les plus connus de France : le Cap Fréhel. Séparant la baie de Saint-Malo, de la baie de Saint-Brieuc, le Cap Fréhel domine la mer de plus de 70 mètres de hauteur avec ses falaises de schiste et de grès rose. Site d’exception et réserve ornithologique, sa découverte par la mer est tout simplement magnifique.

Il pourrait y avoir encore des dizaines d’incontournables ! La Bretagne, le Morbihan, le golfe du Morbihan ont tellement de pépites à offrir que nous n’aurons peut-être pas assez d’une vie… En tout cas, même après l’avoir parcouru pendant 21 ans, je redécouvre et fait découvrir la beauté des lieux avec émerveillement.

close
Nos articles directement dans votre boîte mail 📩

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: