Rome en 6 jours
Italie

Rome, 6 jours d’escapade dans la ville éternelle

6 jours à Rome.

Après des années à entendre : « Vous n’avez jamais été à Rome ? » ; « Non, mais attendez, vous allez au Pôle Nord mais vous n’avez pas vu Rome ?« . Il était grand temps pour nous de découvrir cette ville emblématique, capitale de la magnifique Italie que nous adorons.

3 000 ans d’Histoire au programme d’une semaine de Dolce Vita. Nous avons choisi le mois d’octobre pour découvrir la ville, par beau temps et sans la chaleur écrasante de l’été, du 16 au 22 octobre 2018. On vous emmène ?

Vue sur Rome de la Villa Medicis, Rome, Italie

Jour 1 : Découverte de notre quartier Trastevere

Nous atterrissons à Rome en fin d’après-midi et prenons le FL1, le train qui relie l’aéroport à la gare de Trastevere. Comptez 8€/ticket/trajet. Puis le Tram n°8 pour rejoindre notre logement AirBnb en plein coeur du quartier Trastevere.
Nous commençons à gouter à la Dolce Vita de Rome en explorant les ruelles pavées de ce quartier très animé à la recherche de notre première expérience culinaire.


La petite terrasse parfaite est une trattoria chez Latteria Trastevere. Au menu, un Vermentino blanc (début de notre étude comparative de la semaine), une burrata au carpaccio de truffes et des ravioles ricotta épinards. C’est délicieux et nous sommes déjà sous le charme de la ville. Nous prenons une triple glace chez Old Bridge Gelateria Trastevere en nous baladant de nuit dans le quartier.

Jour 2 : Découverte du Centre Historique • Villa Médicis

Premier réveil aux aurores, excitées à l’idée de partir découvrir la ville. Nous prenons le petit déjeuner au Café San Eustachio avant d’entrer au Panthéon, l’un des édifices antiques de Rome le mieux conservé.

Le Panthéon

L’extérieur est assez austère, mais dès que vous passez les imposantes portes en bronze, le monument est magnifique. On peut admirer la gigantesque coupole ouverte sur le ciel. 2000 ans que le Panthéon influence les architectes et ingénieurs du monde entier. A noter que l’entrée est gratuite (profitez-en car c’est assez rare à Rome).

Nous poursuivons la balade vers la Piazza Navona en passant par la Chiesa di San Luigi dei Francesi (Eglise Saint-Louis des Français). Cette sublime église à la façade renaissance accueille trois célèbres tableaux du Caravage (grand peintre italien du XVI ème).

La Piazza Navona

C’est la plus grande place du centre historique de Rome et elle est majestueuse. Dans son centre, la Fontana dei Quattro Fiumi (fontaine des Quatre-Fleuves) est un chef d’œuvre du Bernin (sculpteur et peintre italien du XVIIème, surnommé le second Michel-Ange).

Fontaine des quatre fleuves sur la Piazza Navona, Rome, ItalieFontaine sur la Piazza Navona, Rome, Italie
A chaque coin de rue, nous sommes émerveillées et la balade à pied nous conduit vers la plus belle et mondialement connue : Fontaine de Trevi. Majestueuse au centre de la place, la fontaine est une allégorie de l’Océan avec Neptune se tenant sur un char en forme de coquille. Il y a tellement de monde devant que nous restons à peine 5 minutes. Mais c’est vraiment magique de la voir en vrai ! 

Nous poursuivons vers la Piazza di Spagna en passant devant l’escalier de la Trinité-des-Monts, un pôle d’attraction qui mène à l’église du même nom. Bon, nous n’étions pas les seules 🙂 

C’est déjà l’heure du déjeuner que nous décidons de prendre à emporter. Au menu : de succulentes pâtes fraîches de chez Pacificio et le meilleur Tiramisu de Rome chez Pompi. Un vrai régal à quelques rues de la Piazza di Spagna.

Villa Médicis 

En début d’après-midi, nous réservons une visite de la sublime Villa Médicis, l’Académie de France à Rome depuis 1801. Elle accueille des artistes du monde entier en résidence, lauréats du prix de Rome. Nous découvrons avec Alexandra notre guide, la villa et les jardins. C’est magnifique et la vue sur Rome un must. Notre coup de coeur. Comptez 12€ pour la visite guidée obligatoire.

Vue dans haut sur le grand escalier en colimaçon de la Villa Medicis, Rome, Italie

En fin d’après-midi, nous redescendons vers la Piazza del Popolo, la place du peuple, lieu de tous les grands rassemblements romains.

Marie-Catherine de dos en hauteur de la Piazza del Popolo, Rome, ItalieSculpture sur la Piazza del popolo, Rome, Italie

La soirée est à la fête car ce sont nos 7 ans d’amour que nous célébrons à la Casetta di Trastevere, petit restaurant de notre quartier.

Jour 3 : Centre Historique • Galleria Borghèse

La journée commence par faire le plein de bonnes choses au Mercato di San Cosimato, dans le quartier Trastevere, en prévision de notre dîner.

Les pavés de la mémoire 

Ils sont partout en ville et il faut baisser le regard vers vos pieds pour les apercevoir. Ce sont des cubes en laiton de 10 cm en hommage aux juifs déportés pendant la seconde guerre mondiale. Sur la plaque est gravé : « ici habitait » suivi du nom, de l’origine, de la date de naissance, de la date et du lieu du décès de la personne. N’oublions jamais ! 

Pavés au sol en hommage aux déportés juifs, quartier de Trastevere, Rome, Italie

En fin de matinée, nous traversons le Tibre, direction Campo de’ Fiori, l’une des places les plus animées de Rome avec son grand marché.

Nous nous baladons dans le quartier et le long du Tibre et déjeunons chez Orso 80, à côté du Musée national. 

Villa et Galleria Borghèse

En début d’après-midi, nous montons jusqu’à la villa Borghèse, le plus grand parc de Rome pour une balade dans les jardins avant notre visite de la Galleria Borghèse.

Le musée détient certainement les plus beaux trésors artistiques de la ville, notamment avec une série de sculptures du Bernin, des toiles du Caravage, de Raphaël et de Rubens. La visite est intéressante mais on vous conseille la visite guidée ou l’audioguide pour une meilleure compréhension. Il est indispensable de réserver les billets aheurés des semaines à l’avance (minimum 3 semaines) sur le site Internet du musée. 

En fin d’après-midi, nous admirons le coucher de soleil avec vue sur la Piazza del Popolo puis redescendons vers la Fontaine de Trevi, pour sa version de nuit.

Jour 4 : La cité du Vatican • Palais Farnèse

Réveil au milieu de la nuit (5h30) car c’est enfin la grande journée pour découvrir la cité du Vatican. Depuis le début de notre séjour, nous marchons mais ce matin, c’est le bus n°23 qui nous amène. Nous sommes tellement impatientes de découvrir le plus petit pays du monde. 

Il y a tellement à visiter que nous avons opté pour une visite guidée en petit groupe avec Guide à Rome. Alexandra a été notre guide pendant 4h. Pour 57€/pers, vous accédez en priorité aux différents musées du Vatican. Puis à la Chapelle Sixtine, la Basilique et la place Saint-Pierre.

Intérieur de la Basilique Saint Pierre, Vatican, Rome, ItalieC’est une formule magique qui nous a permis d’optimiser notre temps de visite et d’avoir le luxe d’être relativement seules dans les salles. Que vous ayez la foi ou non, c’est une visite à ne pas manquer ! Nous avons vraiment été émerveillées. 

Extérieur de la Basilique Saint Pierre, Vatican, Rome, Italie

En sortant de la cité du Vatican à midi, nous marchons jusqu’au Campio de’ Fiori pour prendre un apérol en terrasse. Nous déjeunons ensuite au bout de la rue des artistes, à l’Osteria Dei Cappellari. Nous partageons le meilleur plateau d’antipasti que nous ayons goûté du séjour. 

Vue sur le Vatican du pont du château, Rome, Italie

Palais Farnèse

En début d’après-midi, nous sommes sur la Piazza Farnèse, pour la visite guidée du Palais Farnèse, l’Ambassade de France à Rome. Le Palais Renaissance est l’un des plus beaux de la ville.

Façade du Palais Farnese, Rome, Italie

La visite de 45 minutes, 9€/pers est à réserver à l’avance via l’association « Inventer Rome ». Le Palais est vraiment magnifique, mais la visite guidée est un peu expéditive. C’est dommage ! 

Jour 5 : Immersion dans la Rome Antique • Colisée • Forum Romain

Le Colisée

La journée commence une nouvelle fois très tôt et nous partons en tram direction le Colisée. Le bon plan, c’est d’acheter vos billets à l’entrée du Forum Romain. Vous pourrez ensuite vous rendre au Colisée car il s’agit d’un billet couplé à 12€/pers. Une fois que vous avez pris la file « billets déjà achetés », vous rentrez comme une fleur, dans ce monument emblématique de la Rome antique.

Charlotte de dos devant le Colisée, Rome, Italie

Imaginez. C’est ici que les gladiateurs s’affrontaient, parfois jusqu’à la mort, et que les condamnés étaient jetés aux fauves. Un moment d’Histoire dans l’Histoire !

Vue de dos de Marie-Catherineà l'intérieur du Colisée de Rome, Italie

Forum Romain

La balade se poursuit dans le Forum Romain, un ensemble grandiose de temples et d’églises. A l’époque romaine, c’était le centre de la vie sociale. La plupart des bâtiments sont en ruines mais avec un peu d’imagination et un audioguide, on visualise comment cela pouvait être il y a 2 000 ans. C’est très impressionnant. 

Forum Romain, Rome, Italie

Marie-Catherine de dos au Forum Romain, Rome, ItalieSur les hauteurs du Forum Romain, un secteur plein de charme : le Palatin. C’est là, que Romulus aurait fondé la ville en 753 av. J.-C. et que les empereurs romains vécurent dans de somptueux palais. La vue sur le Forum est magnifique. Un gros coup de coeur.  Si vous souhaitez visiter le Forum Romain en visite organisée, on vous conseille de réserver ici. 

Vue sur le Palatin, Rome, Italie

Statue Louve, Rome, Italie

La matinée baignée d’Histoire terminée, direction une trattoria typique à quelques rues du Colisée pour déguster une bonne pizza à La Taverna dei Quaranta.

Basilique Santa Maria Maggiore

L’après-midi, nous montons vers la Basilique Santa Maria Maggiore (Sainte Marie Majeure). C’est une église monumentale, l’une des quatre majeures de Rome où dit-on la neige serait tombée un été en 358. Les styles architecturaux y sont variés, du paléochrétien au baroque. La nef centrale est bordée de 40 colonnes et le plafond à caisson en bois doré date de la Renaissance. D’étincelantes mosaïques sont visibles dans la nef et les absides, certaines datant du moyen âge. Sublime.

Basilique Sainte Marie Majeure, Rome, Italie

Il Mercato Centrale

La pause goûter s’impose, direction Il Mercato Centrale à la Stazione Termini pour faire saliver nos papilles et se régaler d’une des meilleures glaces de Rome. Le marché est appétissant et les meilleurs commerçants de la ville disposent d’une boutique ici.

Piazza Venezia

En fin d’après-midi, après une balade en bus, nous revenons dans le quartier Antique de Rome, sur la Piazza Venezia. Face à nous, Il Vittoriano, un édifice somptueux de marbre blanc qui abrite un petit musée consacré à l’Italie. En empruntant la via dei Fori Imperiali, vous découvrirez les forums impériaux, un ensemble de ruines construits entre 42 av. J.-C. et 112. Rome ne cesse jamais de nous étonner de sa richesse. 

Via Dei Fori Imperiali, Rome, Italie

De l’autre côté de la rue, sur la Piazza del Campidoglio, les musées du Capitole, les premiers musées publics au monde vous offriront des collections antiques riches. On passe notre tour cette fois-ci, par manque de temps.

Piazza Venezia, Rome, ItalieDevanture du musée du capitole, Rome, Italie

C’est samedi soir et nous sommes de sortie dans l’un des restaurants les plus typique de Trastevere, la Osteria da Zi Umberto. Nous avions réservé en début de semaine pour être certaine de pouvoir y diner. La clientèle est locale et les plats sont succulents. Coup de coeur pour cette table, la meilleure de notre séjour !

Jour 6 : La messe papale • Via Appia Antica

Qu’on ait la foi ou non, apercevoir le pape à sa fenêtre donnant sur la place Saint Pierre était un de nos incontournables. Dimanche à 11h, après avoir passé les contrôles draconiens de sécurité, entourées de centaines de fidèles mais aussi de beaucoup de curieux, nous avons écouté et nous n’avons rien compris des 10 minutes d’allocution du Pape en italien. Expérience curieuse.

Place Saint Pierre, Vatican, Rome, ItaliePape à la fenêtre pour l'homélie du dimanche, Vatican, Rome

Pour le déjeuner, sur recommandations de beaucoup de nos lecteurs, nous nous sommes rendues dans le « Ghetto« , l’ancien Ghetto Juif de Rome. Nous avons déjeuné au Kosher Bistrot, pour goûter les fameux artichauts grillés. Un régal. Ne manquez pas de goûter les Biscottini de la Pasticceria Boccione.

Petits gâteaux du quartier juif, Rome, Italie

Fouler la Via Appia Antica

Nous avons repris le bus pour descendre dans le sud de Rome vers la Via Appia Antica, la première route réalisée en 312 av. J.-C. La classe non ? Nous avons loué un vélo et sommes parties à l’aventure des premier 14 kms de la voie toute l’après-midi. Soyez prêts à faire du VTT car la balade n’est pas sans embûches, notamment sur les sections à petits pavés.

Panneau de la Via Appia Antica, Rome, ItalieMarie-Catherine sur son vélo sur la Via Appia Antica, Rome, Italie

En fin de journée, nous reprenons le bus direction le Colisée pour y admirer le coucher de soleil et profiter de prendre l’apéritif avec vue.

Pour notre dernière soirée, nous dînons dans notre quartier chez Da Gildo. Pour l’anecdote, c’est le seul moment de nos 6 jours où il a plu (et grêlé…). Rome nous rappelait surement que c’était la fin du séjour et que nous devions rentrer à Paris.

Faire le plein de produits locaux

Avant de quitter Rome, pensez à faire le plein de produits locaux ! Dans le quartier de Trastevere, on vous conseille Giselda et Drogheria Innocenzi, Via Natale del Grande, 31. Des petites pépites culinaires. 

Epicerie fine à Rome, ItalieEpicerie Antica Caciara à Rome, Italie

 

 

Bon à savoir :

Transports : Prévoyez vos baskets car la ville est assez mal desservie par les transports en commun.
Soyez prévoyants : Sachez que vous n’êtes pas les seuls à avoir eu l’idée de venir à Rome donc prévoyez d’anticiper vos réservations pour les musées et les palais/villas.
Restaurants : une devanture qui ne paye pas de mine, c’est le « risque » à prendre pour découvrir l’un des meilleurs restos du coin.

Vue sur Rome de la Villa Medicis, Rome, Italie

Rome, une parenthèse historique et magique. Un vrai coup de coeur ! C’est pour nous l’une des plus belles villes du monde, après Paris 😉

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: