Mur couvert d'affiches pendant le festival off d'Avignon
Provence

Un long week-end culturel au Festival Off d’Avignon

En juillet 2011, Charlotte a accompagné, en tant que chargée de communication, une compagnie de théâtre lilloise au Festival Off d’Avignon. Un mois pour se faire connaître, remplir la salle de festivaliers et assouvir son envie de spectacle vivant. À cette occasion, j’étais venue pendant 3 jours lui rendre visite et l’on s’était promis de revenir au Festival Off d’Avignon. Il aura fallu attendre 11 ans, sur le long week-end du 14 juillet pour honorer cette promesse. C’est un article un peu différent que l’on rédige en vous parlant moins de la destination Avignon que du festival en lui-même, objet de notre visite.

Le festival d’Avignon quèsaco ?

Un point vocabulaire pour commencer. On parle du Festival d’Avignon, le « in » et du « off » d’Avignon. Les deux se passent à Avignon en juillet mais sont différents l’un de l’autre.

  • Le Festival d’Avignon, le « in » célébrait en 2022, sa 76 ème édition. C’est un festival qui se revendique aujourd’hui comme l’une des plus importantes manifestations internationales du spectacle vivant contemporain. À peu près 60 spectacles sont joués dans des théâtres publics pour 100 000 billets vendus. On dit souvent que le « in », c’est l’institutionnel, le sérieux. Le must étant d’assister à un spectacle dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes.
  • Le Festival Off d’Avignon en est à sa 56 ème édition. C’est également l’un des plus grands festivals de spectacle vivant au monde ! Là, les chiffres donnent le tournis. Cette année, c’est 1 600 spectacles dans 130 lieux et plus d’un million et demi de billets vendus. Le « off », c’est l’autre versant du festival, plus populaire et plus festif. C’est celui-ci que nous sommes venues revivre.

Il existe encore la vieille idée que le « in » c’est l’officiel et le « off » pour ceux qui n’ont pas été retenus. À l’origine, il y avait un peu de ça puisque le Festival Off d’Avignon a été créé en réaction contestataire à la programmation du festival d’Avignon. Mais depuis, les deux événements coexistent et les festivaliers passent de la programmation de l’un à celui de l’autre. Les deux sont un grand marché du théâtre où des producteurs et des programmateurs viennent du monde entier pour faire leur sélection. En juillet à Avignon, on voit quelques nouvelles pépites qui seront peut-être à l’affiche de grands théâtres parisiens dans quelques mois.

Un conseil : l’anticipation

Cela faisait des années que nous voulions revenir mais que nous ne l’avions pas assez anticipé. Anticipation ! C’est la première chose qu’il faut retenir pour organiser votre séjour lors du festival. D’abord pour le logement dont les prix grimpent en flèche. Ce coin de Provence voit ses prix doubler ou tripler au mois de juillet. Nous avons réservé un petit studio au cœur d’Avignon dès le mois de février sur Airbnb car nous voulions pouvoir tout faire à pied. On ne le recommandera pas mais il a fait le job pour 150€/nuit. Pour venir à Avignon, nous avons choisi de prendre le train depuis Paris. Là encore, nous avons pris nos billets à l’ouverture de la billetterie de la SNCF, 3 mois avant. À des horaires plutôt corrects, en train direct, cela nous a coûté 118 €/pers (carte SNCF avantage adulte comprise).

Ce qu’il faut savoir sur le Festival Off d’Avignon

Une fois le logement et le train réservés, nous avons opté pour l’achat de la carte d’abonnement public off. Elle permet aux festivaliers d’obtenir une réduction d’au moins 30% sur l’achat des places. Nous l’avons commandé en ligne pour 16 €/pers. Bon à savoir : vous pouvez aussi la faire sur place dans de nombreux points de vente. On vous la recommande +++. Sur place, il faudra payer chaque spectacle auquel vous souhaiterez assister. En moyenne, la place est à 15 €/pers avec la carte off. C’est un budget à prévoir si vous comptez assister à plusieurs spectacles. Nous avons vu 11 spectacles en 3 jours et demi pour un coût de 370 €.

Organiser son planning de spectacles

Depuis quelques années une application smartphone et une plateforme en ligne permettent de réserver vos billets à l’avance. On ne l’a pas testé car l’application m’a rendu chèvre pendant plusieurs jours, avec de gros défauts d’ergonomie et d’optimisation utilisateur. Nous avons pris les conseils d’un collègue qui était au festival quelques jours avant nous et avons attendu d’avoir le gros programme entre les mains pour faire nos choix.

Et pour organiser votre planning de festivalier, rien de mieux que le bouche-à-oreille. À Avignon, c’est un sport ! Dès que vous êtes à la terrasse d’un café, d’un restaurant ou même à vous balader dans la rue, on viendra vous glisser le flyer d’un spectacle. Souvent, ce sont les artistes eux-mêmes qui vous démarchent et vous parlent de leur spectacle. La rencontre de l’artiste avec son futur public ou encore la rencontre avec l’artiste après avoir vu son spectacle ! Ça ce sont vraiment nos moments préférés. Et quand on aime un spectacle, on n’hésite pas à le dire à son voisin de table car c’est comme ça que l’on fait la réussite ou non d’un spectacle. Le public est le meilleur ambassadeur de ce qu’il a aimé. Et quand on a moins aimé, on se tait :).

Pour réserver vos places, le plus simple est de téléphoner dans les théâtres ou même de vous y déplacer à l’avance. Certains spectacles peuvent être complets sur plusieurs jours en raison de sa réussite ou de la capacité de la salle. Et si vous avez vraiment envie de voir un spectacle, vous pourrez toujours vous inscrire sur liste d’attente et patienter jusqu’à quelques minutes avant le spectacle pour espérer avoir un billet.

Notre avis sur le Festival Off d’Avignon

Nous avons adoré ! Que l’on soit féru de théâtre ou novice, il y en aura pour tous les goûts ! Et rien que pour l’ambiance d’Avignon à cette période, cela vaut le coup. Le pendant de tout cela, c’est le coût pour le portefeuille. Entre le logement, le train, les spectacles et la nourriture, ça grimpe vite en flèche. Évidemment, sur les 1 600 spectacles qui sont présentés à toute heure entre 10h et 23h, vous ne pourrez pas être partout. Nous avons vu 11 spectacles en 3 jours et demi sur place et avons découvert de sacrées pépites. 4 énormes coups de cœur, 3 déceptions : c’est aussi le jeu à Avignon.

On vous les liste dans l’ordre de notre planning, si jamais ils débarquent dans le théâtre de votre ville !

Visiter Avignon pendant le Festival

Bon, vous aurez saisi que l’objet de notre escapade à Avignon n’était pas de visiter la ville. D’autant que la chaleur caniculaire du sud a découragé très vite la Ch’ti et la Bretonne. Cependant, Avignon est une ville au patrimoine riche que nous ne pouvions pas manquer.

Elle est l’une des rares villes françaises à avoir conservé ses remparts et son centre historique. Avignon est le chef-lieu du département du Vaucluse situé à la confluence du Rhône et de la Durance. Le Pont Saint-Bénézet connu sous le nom du Pont d’Avignon doit vous rappeler des souvenirs de comptine d’enfant.

Cherchez bien, au fond vous apercevrez le fameux Pont d’Avignon !

Classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, la cité des Papes tient son nom d’un incontournable que vous ne pourrez pas louper dans l’intra-muros : Le Palais des Papes. C’est donc aux heures les plus chaudes que nous sommes allées y chercher la fraîcheur.

Le Palais des Papes

Plus grande des constructions gothiques du Moyen Âge au monde, le Palais des Papes est à la fois une forteresse et un palais. Au XIVème siècle, il devient résidence pontificale, ce qui confère à Avignon le statut de capitale de la chrétienté. Neuf papes s’y succédèrent. L’Église est alors divisée en deux obédiences : un pape à Rome et l’autre à Avignon. Il faudra attendre 1417 pour que l’Église refasse son unité. En 1791, les Avignonnais chassent le dernier représentant du Pape en France et demandent le rattachement de la cité à la France. Le Palais des Papes est alors transformé en caserne jusqu’en 1906 puis ouverte au public.

Aujourd’hui, plus de 25 salles sont ouvertes. La visite est organisée depuis 2017 avec un histopad qui permet d’enrichir ce que l’on voit avec la réalité augmentée et de plonger dans les décors comme à l’époque. Très honnêtement, on a été un peu dérouté d’avoir cette grosse tablette dans les mains pendant la visite. À notre avis, plus un gadget pour enfant qu’un enrichissement historique à la visite. Les panneaux sur votre chemin sont didactiques et bien précis mais rien ne vaut une visite guidée pour apprécier toute la beauté du lieu.

Ne manquez pas les jardins du Palais qui viennent tout juste d’être restaurés. Autrefois, ils étaient accessibles depuis les appartements du Pape.

L’exposition Amazonia de Sebastião Salgado

Si vous nous suivez sur Instagram ou Facebook, vous savez que nous adorons le travail photographique de Sebastião Salgado. Dès qu’il expose à Paris (ou ailleurs… notamment au Festival photo de la Gacilly dans le Morbihan) nous répondons présentes. L’exposition Amazonia est magnifique et nous avions eu la joie de la voir à la Cité de la Musique – Philarmonie de Paris en 2021. Les photos grandioses en noir et blanc de Salgado associées à la musique de Jean-Michel Jarre mettent à l’honneur l’Amazonie dans toute sa beauté et sa fragilité. À Avignon, elle est visible dans la Grande Chapelle du Palais des Papes. Magnifique et grandiose !

Comptez 12 €/ pers pour la visite + l’histopad. Si vous visitez pendant le Festival, c’est 6,5 €/pers sur présentation d’un billet de spectacle. À savoir que la Cour d’Honneur du Palais des Papes est quelque peu cachée pendant cette période car y sont installés les gradins des spectateurs.

Nos bonnes adresses à ne pas manquer à Avignon

Qui dit escapade, dit bonnes adresses pour manger 🙂

  • Restaurant Pollen, 18 rue Joseph Vernet, une magnifique table 1 étoile au Guide Michelin au rapport qualité/prix incroyable : Menu en 3 séquences à l’heure du déjeuner à 40 €. Pensez à réserver bien à l’avance.
  • Restaurant l’Agape, 21 place des corps saints, une belle table Bib Gourmand au Guide Michelin. Rapport qualité/prix moins intéressant mais belle terrasse pour dîner. Menu à 35 € en 3 temps.
  • Pizza Vizzo, 69 Rue Guillaume Puy. C’est la terrasse qui nous a fait de l’œil, puis les pizzas dans les assiettes des voisins. Pizzeria artisanale, pizzas copieuses, service parfait.
  • Restaurant Le Lapin Blanc, 101 Rue de la Bonneterie, une table aux bonnes saveurs de la Méditerannée. Terrasse agréable, service soigné et bons petits plats.
  • Le Grand Café Barretta, place Saint-Didier sur l’une des plus belles places d’Avignon, le plus ancien café d’Avignon, testé pour le petit-déjeuner à l’ombre des majestueux arbres. Vous pourrez acheter vos viennoiseries chez Maison Violette juste en face.

Une nouvelle belle escapade en Provence pour profiter du Festival Off d’Avignon, haut lieu du théâtre en juillet.

On remercie Avignon Tourisme pour la gratuité des billets d’entrée pour le Palais des Papes et même le Festival Off d’Avignon qui nous a refusé l’accréditation presse/blogueur. Nous ne sommes pas rancunières 😉 .

close
Nos articles directement dans votre boîte mail 📩

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: