Notre guide en pleine randonnée au Corcovado, Costa Rica
Costa Rica

Costa Rica : le parc national du Corcovado, un concentré de nature coupé du monde

C’est dans un petit coin du bout du monde, sur la Péninsule d’Osa, que se situe le parc national du Corcovado où nous avons posé nos sacs pour les 3 derniers jours de notre road trip au Costa Rica. Une forêt dense primaire et secondaire couvre la quasi-totalité de la péninsule parsemée de cours d’eau à la pureté incroyable. Coupé du reste du pays et difficile d’accès, nous n’avons pas pourtant regretté de prendre le temps de découvrir ce parc incroyable.

Imaginez : 450 km² de forêt tropicale, 500 espèces d’arbres (soit 1/3 de tout le pays), 350 espèces d’oiseaux, 130 sortes de mammifères, 50 espèces de chauves-souris, 46 d’amphibiens, 40 types de poissons d’eau douce et 70 familles de reptiles. Des chiffres qui donnent le tournis. Le jour, la nuit, à même le sol, dans les arbres ou dans le ciel : on en a vraiment pris plein les yeux au Corcovado !

Notre guide s'enfonce dans la forêt du Parc Corcovado, Costa Rica
Singe araignée au Parc Corcovado, Costa Rica

Corcovado : quelques infos pratiques

Le Corcovado, il faut déjà y arriver…

Le meilleur moyen pour accéder au parc est de loger dans la petite ville de Bahia Drake au Nord Ouest de la péninsule. Le trajet est long et semé d’embûches car en fait, il n’y a aucune route pour y accéder ! Nous avons donc fait le choix de rendre notre 4×4 à Sierpe, où le loueur Alamo est venu le récupérer. (Pour en savoir plus sur la location de voiture au Costa Rica, c’est ici !).

Sierpe est un mini village qui se trouve à l’entrée de la péninsule d’Osa au bord d’une rivière. Son seul réel intérêt est le café / restaurant / magasin Donde Don Jorge qui sert aussi d’embarcadère. C’est ici que vous pourrez rendre votre voiture et prendre un bateau qui fait la liaison jusque Bahia Drake deux fois par jour (à 11h30 et 16h). Comptez entre 15 et 20$/pers pour une heure de traversée.

Restaurant où on attend le bateau direction le Parc Corcovado, Costa Rica
Attention crocodiles à Sierpe, Costa Rica
Méfiez-vous si l’envie vous prend de vous baigner… Ici aussi, il y a des crocodiles !

L’aventure, la vraie !

Le bateau est en fait tout petit. Nous étions une vingtaine à bord. On traverse de très beaux paysages de mangrove. Une petite heure plus tard, nous arrivons à l’embouchure de la baie de Drake et donc… de l’Océan Pacifique. On aurait dû s’en douter, les vagues font plusieurs mètres et sont hyper puissantes ici. Une chose est certaine on se souviendra du moment où nous avons dû les traverser, moteur pleins gaz. Après plusieurs tentatives face à des creux de plusieurs mètres qui nous ont fait décoller de nos sièges, on arrive enfin à traverser pour débarquer sur la plage de Drake, trempées mais heureuses d’être en vie ! (Il faut bien avouer que Charlotte a un peu vu sa vie défiler dans ce bateau…) Moralité ? Même si il fait très beau au départ, enfilez vos K-Way, protégez votre matériel fragile et cramponnez-vous ! 🙂

Vue sur le parc Corcovado depuis le bateau, Costa Rica

Loger à Bahia Drake : Las Cotingas

A 300 mètres de la plage sur les hauteurs, notre lodge pour les 3 nuits sur place : Las Cotingas. Un accueil chaleureux, des petites cabanes sur pilotis tout confort à flanc de colline, une terrasse abritée avec magnifique vue sur la baie. Que demander de plus ?

Vue depuis notre lodge à Bahia Drake, Costa Rica
Vue sur la mer depuis la terrasse de notre lodge à Bahia Drake, Costa Rica

Comment visiter le Corcovado ?

Le meilleur moyen pour visiter le Parc National du Corcovado est de passer par une agence locale. Vous pouvez choisir de le faire par vous même mais ce sera plus compliqué et plus cher car il est obligatoire d’être accompagné d’un guide dans le parc. Nous avions réservé l’excursion directement à notre hôtel et tout était parfait. Au départ de Bahia Drake, la visite à la journée (de 6h à 15h) coûte environ 90$/pers comprenant l’allez-retour en bateau, la randonnée avec guide en petits groupes et le déjeuner du retour.

Si vous avez le temps : passez une nuit dans le Corcovado !

Panneau du Parc Corcovado, Costa Rica
Petit oiseau orange et gris au Parc Corcovado, Costa Rica

Le Corcovado : un concentré des richesses du Costa Rica !

Après 1h30 de bateau dans les vagues du Pacifique, nous débarquons donc sur la playa Sirena, grande plage de sable fin depuis laquelle démarre nos 4h de randonnée dans le Corcovado. Très vite on se rend compte de la richesse de la faune et de la flore ici encore plus que dans tous les autres parcs que nous avons eu la chance de visiter !

Traces de pattes de jaguar dans le sable du Parc Corcovado, Costa Rica
Dès notre arrivée, des traces de félin sur la plage : un puma est passé par là de bon matin !
Notre guide s'enfonce dans la forêt du Parc Corcovado, Costa Rica

Couvrant plus de 40% de la Péninsule d’Osa, le Corcovado est le dernier grand espace de forêt tropicale primaire de toute l’Amérique Centrale Pacifique. Il abrite la moitié de toutes les espèces du Costa Rica et la plus importante concentration d’aras rouges au monde. (Rien que ça ! On est comme des enfants !)

Deux aras volent au dessus de la plage de Bahia Drake, Costa Rica
Deux aras qui se regardent, Parc Corcovado, Costa Rica

Les sentiers de randonnée sont plutôt accessibles et agréables. A chaque pas, nous sommes un peu plus subjuguées par la découverte des animaux sauvages dans leur milieu naturel. Un vrai safari costaricien. Que du bonheur pour les amoureuses d’animaux et de nature que nous sommes !

Singe araignée au Parc Corcovado, Costa Rica
Oiseau jaune et bleu, Parc Corcovado, Costa Rica

Une faune comme nulle part ailleurs…

Aras rouges, koatis, des oiseaux par dizaines, crocodiles, iguanes et surtout : des singes ! Les 4 espèces visibles au Costa Rica sont ici : le singe capucin, le singe araignée, le singe hurleur et le singe à tête blanche. Seul le tapir, plus gros mammifère du Costa Rica, s’est fait désirer. On a vu ses traces au sol, on l’a senti (ça sent fort !!!) mais nous n’avons pas eu la chance de l’apercevoir.

Singe écureuil au Parc Corcovado, Costa Rica
Singe araignée au Parc Corcovado, Costa Rica
Singe araignée au Parc Corcovado, Costa Rica

Côté flore, la forêt tropicale ici est encore différente des autres que nous avons pu découvrir dans le pays. Toute aussi dense mais à l’ambiance différente : en bord de plage, entre sable et terre, avec en toile de fond, le bruit des vagues !

Ficus étrangleur géant au Parc Corcovado, Costa Rica
Plage du Parc Corcovado, Costa Rica

Au coeur du parc, la station de ranger de La Sirena. C’est ici que scientifiques, ornithologues et autres passionnés de préservation animale font des recherches sur la faune et flore du parc. Certains voyageurs chanceux se paient le luxe d’y passer la nuit à la belle étoile sous une moustiquaire. Nous n’avions pas osé mais en voyant les lits superposés, nous l’avons regretté. Ca a vraiment l’air d’être une expérience incroyable !!!

Panneau de la station Sirena Parc Corcovado, Costa Rica
Station de la Sirena Parc Corcovado, Costa Rica

S’il vous reste du temps sur la Péninsule d’Osa…

Nous avions planifié de faire de la plongée sur la Isla del Cano. On nous la déconseillé pour des questions de visibilité suite aux intempéries qui ont touché la péninsule avant que nous arrivions. Nous avons donc passé notre dernière journée à nous reposer dans ce coin de paradis. Finalement, la plage c’est bien aussi ! 🙂

Vue sur mer depuis notre lodge à Bahia Drake, Costa Rica

Une dernière expérience ? Rentrer à San José en avion

Mais avant de prendre un vol, il nous faut quitter Bahia Drake en taxi 100% local dans son jus direction l’aérodrome. L’occasion de vivre une dernière expérience : traverser une rivière en 4×4 (on nous l’avait pas encore faite celle-là !).

Expérience traversée d'une rivière en 4x4 au Costa Rica

L’aérodrome de Drake ? Un seul guichet, pas de contrôle de sécurité, on met nos bagages sur un chariot, on nous pèse nous aussi (oui oui chaque kg compte…). Et on attend dans LA pièce de l’aérodrome que notre mini avion arrive pour décoller direction San José. A bord ? 15 places et 2 pilotes ! Nous prenons place derrière les 2 pilotes. Nous serons 7 à bord. Sensations garanties ! Mais quel magnifique spectacle que de découvrir le Costa Rica du ciel !

[Bahia Drake => San José : 1h d’avion avec la compagnie Sansa Airlines pour 150$ par personne]

Lou monte dans l'avion à Bahia Drake, Costa Rica
Vue sur le cockpit de l'avion direction San José, Costa Rica
Vue sur le Corcovado depuis l'avion direction San José, Costa Rica

Bye bye le Corcovado et le Costa Rica. La Péninsule d’Osa et son parc national sont à l’image du pays tout entier : authentiques, verdoyants et surtout : riches d’une nature préservée comme nous n’avons vue nulle part ailleurs…

Costa Rica : 2 minutes 100% nature 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: