Vue sur le village de Chora et ses falaises sur l'île de Folegandros, Cyclades
Grèce

2 jours à Folégandros : l’île sauvage des Cyclades

Petite île aride et montagneuse à 45 minutes de Santorin, Folégandros, c’est l’île sauvage des Cyclades. Son paysage lunaire à certains endroits et ses falaises tombantes dans la mer, contrastent indéniablement avec le bleu et blanc de ses maisons. C’est la seconde île que nous avons exploré lors de notre boat trip de 15 jours dans les Cyclades en juillet 2021. À la fois intimiste et encore préservée du tourisme de masse, nous y avons passé trois jours et deux nuits. On vous fait découvrir ?

Comment se rendre à Folégandros ?

Nous sommes arrivées à Folégandros par ferry Seajets en 45 minutes de traversée depuis Santorin. Nous avons utilisé l’application Ferryhopper très pratique pour comparer les prix des billets et les conserver de façon dématérialisée.

Sur l’île, on vous recommande de louer une voiture pour explorer ses recoins cachés. Un bus local circule assez régulièrement mais ne vous mènera pas partout.

Où loger sur l’île ?

L’offre hôtelière est principalement à Chora, capitale de l’île. Nous avons réservé assez tardivement pour deux nuits en pleine saison, donc l’offre n’était pas bien large. Pour un bon rapport qualité/prix, on recommande Aegeo Hotel, un petit hôtel à 100m du cœur de la ville, à l’écart du bruit et tout mignon. Bleu et blanc évidemment, il y a une quinzaine de chambres confortables avec balcon et la nôtre était très spacieuse. L’équipe est adorable et assure même gratuitement les transferts entre l’hôtel et Karavostassi, le port de l’île. Pas de piscine sur place mais la plage à quelques kilomètres en voiture.

Que voir, que faire sur Folégandros ?

La belle Chora pour voir la vie en bleu et blanc

Les premières images qui me viennent de Chora, ce sont les maisons bleues et blanches qui forment l’harmonie paisible et charmante de Folégandros. Le village est construit en bas d’une falaise abrupte à 200m au-dessus de la mer et coiffé de l’église de Panagia que l’on peut rejoindre en 15 minutes de montée. D’en haut, la vue est superbe surtout à la Golden Hour (les quelques minutes qui précédent le coucher de soleil). En bas, les ruelles ombragées peintes en blancs sont les spots de sieste préférés des chats.

Deux bonnes adresses à vous recommander à Chora :

  • Restaurant Piatsa, taverne grecque avec quelques tables sous les oliviers de la place.
  • Restaurant Tobarbounaki, une adresse gastronomique pour déguster du poisson. Bon mais assez cher.

Monter à l’église de Panagia au coucher de soleil

Au nord du village de Chora, ne manquez pas de monter à pied sur le chemin zigzagant sur la crête du pic surplombant le village. D’en haut, la vue est sublime sur les falaises, sur Chora et sur les paysages désertiques de l’île. Les couleurs sont particulièrement sublimes au coucher de soleil.

Traverser le centre de l’île

Folégandros mêle pittoresque, tradition et vie paysanne. Au centre de l’île, près du village de Ano Meria, le paysage offre des reliefs déchiquetés. Au milieu de cette nature sauvage et aride, vous croiserez moulins typiques, églises orthodoxes et parfois des brebis et des ânes. Les paysans, curieux, vous feront facilement la causette. Ici, nous sommes bien loin des hôtels et du tourisme de masse et ça fait du bien !

S’ensabler à Agios Georgios Beach

Pour venir jusqu’ici, il vous faudra impérativement une voiture et si elle a 4 roues motrices, ce sera plus facile pour en ressortir ! Pour descendre sur la plage d’Agios Georgios Beach il faut emprunter une route étroite de terre principalement sablonneuse. Notre voiture est descendue mais le plus complexe fût de remonter, car elle s’est ensablée à plusieurs reprises. Une pensée pour Charlotte qui n’était pas rassurée au volant et moi qui essayait tant bien que mal de la guider ! On a bien ri une fois en haut ! Donc un conseil, soit 4 roues motrices sur votre voiture, soit de bonnes chaussures, une bouteille d’eau et un bon cardio pour descendre en 45 minutes de marche.

Vue sur une falaise de Folegandros depuis la plage d'Agios Georgios
Charlotte et Marie-Catherine de dos sur la plage d'Agios Georgios à Folegandros
Cette escapade était pour notre lune de miel, nous avons donc sorti nos plus beaux chapeaux pour l’occasion !

Être au paradis à Agios Nikolaos Beach

Coup de cœur pour cette magnifique plage. Agios Nikolaos, la plage Saint-Nicolas, se rejoint depuis Agali en 20 minutes de marche assez facile ou en empruntant un petit bateau qui fait la navette pour 2€/pers/traversée. L’eau est translucide, les fonds marins sont poissonneux et peu profonds, ce qui est idéal pour le snorkeling. Il y a quelques arbres sur la plage pour se mettre à l’ombre.

Si vous y passez la journée, ne manquez pas de déjeuner au restaurant Papalagi pour déguster une salade grecque ou un poisson frais avec vue. Sur Agali, O Psaromiligkas est une petite taverne sans prétention qui propose une cuisine grecque savoureuse. Agios Nikolaos, on ne rêve que d’une chose : y retourner !

Marie-Catherine admire la vue sur l'eau turquoise depuis un restaurant sur la plage d'Agios Nikolaos à Folegandros

Deux jours sur Folégandros, une île intimiste, tranquille et sauvage qui nous a charmé !

close
Nos articles directement dans votre boîte mail 📩

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: