Grèce

Road Trip en Grèce : 7 jours dans le Péloponnèse

Road Trip en Grèce : 7 jours dans le Péloponnèse

A la recherche d’une cuisine haut de gamme et variée, d’histoire à découvrir et de dépaysement: la Grèce et le Péloponnèse nous ont charmé. Ses merveilles antiques, la diversité de ses paysages et reliefs, l’hospitalité de ses habitants, des incontournables prestigieux aux découvertes hors des sentiers battus, entre mer et montagne, au-delà des clichés de la crise économique et du tourisme de masse.

C’est parti pour le récit de notre escapade de 9 jours dans ce pays riche de son passé et de son histoire, tourné vers le monde. Nous sommes parties une semaine en avril 2018, avec le père de Marie-Catherine.

Carte de notre road trip dans le Péloponnèse en Grèce

— Ce voyage s’est décidé à la mi-février pour un départ à la mi-avril. Nous avons tout organisé nous-même très facilement. Nous sommes passées de blog en blog pour définir notre itinéraire, calculer les temps de trajets et réserver le vol, la location de la voiture, les logements en ligne à l’avance. Un grand merci au guide du Routard pour ses bons plans toujours de grande qualité —

Jour 1 et 2 : A la découverte d’Athènes

Vue sur le Parthénon, Athènes, Grèce

Pour retrouver nos deux premiers jours à Athènes => c’est par ici !

Jour 3 : Mycènes et Nauplie

Après deux jours dans la capitale à Athènes, nous quittons notre logement tôt et passons prendre un petit déjeuner gourmand et délicieux chez Lotte Café & Bistrot. Une adresse coup de coeur. Mention spéciale pour le gâteau à l’orange, un pur délice !

Nous récupérons notre voiture chez Sixt et prenons la direction du Péloponnèse pour la deuxième étape de notre road trip : Mycènes. Une cité antique datant du XVIIe – XIIe siècle av. J.-C. (rien que ça!). Pour 12€, vous découvrirez les vestiges d’une civilisation disparue (une citadelle, des tombeaux). Il ne reste plus grand chose du site, mais cela reste impressionnant d’imaginer cette ville il y a 3 800 ans…

Ce qui nous a le plus impressionné est le Trésor d’Atrée, tombe impressionnante par sa taille (14 mètres à l’intérieur) et sa conservation.

Site antique de Mycènes, Grèce

Après cette visite impressionnante, déjeuner traditionnel dans un restaurant au bord de la route chez Electra. Simple, bon et pas cher.

En milieu d’après-midi, direction la belle Nauplie et son petit port de pêche niché au fond du golfe Argolique, une étape à ne pas manquer (on vous dit pourquoi !).

Bateaux de pêcheurs dans la baie de Nauplie, GrèceUn vrai coup de coeur pour cette jolie ville colorée de bord de mer. Nous flânons dans ses ruelles piétonnes pleines de charme. Il fait bon y flâner et se balader dans ses petites boutiques. La ville basse, côtière est plus touristique que la ville haute charmante et typique.

Nous déposons nos valises chez Aphroditi Pension, très bonne adresse ! Nous vous recommandons la chambre avec balcon donnant sur la placette, pleine de charme.

Dîner coup de coeur du séjour chez Alaloum dans la ville haute. Cuisine grecque savoureuse et copieuse, service impeccable. Balade de nuit happés par la douceur de vivre que dégage cette jolie ville.

Jour 4 : Epidaure et Poros

Le road trip se poursuit vers le site archéologique d’Epidaure. Sans conteste le plus impressionnant après l’acropole d’Athènes, et un incontournable de votre séjour dans le Péloponnèse. Magnifique théâtre antique, à l’exceptionnelle acoustique, pratiquement intact car re-découvert qu’en 1829 sous une épaisse couverture de pins et d’oliviers. Datant du IVe siècle av. J.C, ce site est considéré comme le plus parfait de l’antiquité.

Vue depuis le haut de l'amphithéâtre d'Epidaure, Grèce

La journée se poursuit pour faire le tour de la presqu’île. 1er arrêt pour boire un verre dans le joli port de pêche de Kilada.

Les bateaux du port de Kilada, Grèce

Nous continuons notre route et c’est dans le petit village d’Ermioni que nous nous arrêtons pour un superbe déjeuner en bord de mer. Au menu : poisson frais et la première salade de poulpe d’une longue série… Au large, nous avons même la chance d’apercevoir des dauphins.

Vue sur la mer depuis un restaurant d'Hermione, GrèceBalade digestive dans le village. On y découvre des maisons blanches aux volets colorés, vraiment très mignon !

Maison colorée du village d'Hermione, GrèceRue colorée du village d'Hermione, Grèce

On continue ensuite la route en direction de Galatas. La route du bord de mer est magnifique mais très sinueuse, prévoyez du temps pour parcourir les 40km.

Le bord de mer en arrivant sur Galatas, Grèce

Arrivés à Galatas, un ferry permet de traverser vers l’île de Poros toutes les 20 minutes environ.

Marie-Catherine contemplant les maisons aux volets colorés de l'île de Poros

Poros, autre coup de coeur de notre séjour dans le Péloponnèse !

Poros, c’est une petite île grecque du golfe saronique d’à peine 33km2. Très pratique d’accès car très proche du continent et accessible en voiture avec le bac.

Le port d’arrivée est charmant avec de nombreuses petites boutiques et restaurants. Nous déposons nos affaires à l’hôtel 7 Brothers, très mignon avec sa façade rose, tout proche du front de mer.

Une fois garés et débarrassés de nos bagages, nous partons à l’assaut des ruelles escarpées sur les hauteurs de de la ville pour admirer le coucher de soleil sur la baie.

En redescendant, nous dinons dans un autre restaurant coup de coeur, Taverna Apagio, un peu plus loin sur le front de mer. Une cuisine grecque authentique, un service impeccable et toujours un personnel aux petits soins. Nous sommes enchantés par Poros, charmante et reposante.

Jour 5 : Journée sur l’île de Poros

La cinquième journée de notre road trip dans le Péloponnèse commence par un petit déjeuner dans un bar au soleil sur le front de mer avant de prendre la voiture pour explorer l’île. Les paysages montagneux au bord de mer sont superbes. Direction le temple de Poseïdon sur les hauteurs dont la route pour s’y rendre est le seul intérêt.

Vue sur la baie de Poros, Grèce

Une pause s’impose sur une plage paradisiaque de sable fin, Russian Bay, parce que bordée par les ruines d’une base navale installée par les Russes pendant la guerre gréco-turque.

Plage déserte sur l'île de Poros, GrèceDéjeuner les pieds dans l’eau devant les bateaux de pêcheurs, au Spiros Restaurant. Le fils du patron venant nous présenter sa pêche du matin, un magnifique Saint-Pierre que nous partageons : un vrai délice !

Nous passons l’après-midi à la plage avant de reprendre, en fin de journée, le ferry pour Galatas. Nous revenons vers Nauplie où nous avons réservé via AirBnB, une chambre dans une maison d’hôte un peu à l’écart de la ville mais avec vue sur la baie chez Iliothea. Retour dans la vieille ville de Nauplie pour une soirée festive chez Aiolis Tavern : cuisine traditionnelle dans une ambiance bon enfant.

Jour 6 : Monemvasia

Le petit déjeuner, servi sur la grande terrasse est gargantuesque chez Iliothea. Enorme coup de coeur pour la marmelade d’orange préparée par la maman de la maison, avec les oranges du jardin. Nous avons du mal à nous mettre en route après avoir tant mangé. Nauplie est dans la brume et on nous explique que le sable du Sahara en est le responsable, véridique ?

L’objectif de la journée est de descendre jusque Monemvasia. Au programme : 200km d’asphalte, des paysages côtiers, des montagnes, de l’asphalte, de l’asphalte… Le Péloponnèse est décidément surprenant ! Comme un petit air de Wyoming ou du Montana ?

Une route qui traverse les montagnes du Péloponnèse, Grèce.

La route est sinueuse, il faut avoir le coeur accroché à plusieurs reprises. Heureusement, le paysage est sublime entre mer et montagne dans des décors que nous n’aurions jamais imaginé en Grèce.

Vue sur les montagnes surplombant la mer dans le Péloponnèse, Grèce

Route sinueuse de montagne pour atteindre le village de Kyparissi, Grèce

Vue sur les montagnes surplombant la mer dans le Péloponnèse, Grèce

Nous descendons (littéralement 1000m de dénivelé) vers le petit village de Kyparissi pour un déjeuner traditionnel pour une bouchée de pain avec vue sur une mer translucide.

C’est déjà le milieu d’après-midi quand nous reprenons la route. Ces paysages nous étonnent tellement !

Route sinueuse de montagne pour atteindre le village de Kyparissi, GrèceTroupeau de chèvres grecques en bord de route dans la montagne

Quelques heures de route plus tard, nous arrivons à Monemvasia, ville au deux visages. Une ville moderne où se trouvent hôtels et restaurants d’un côté, un village médiéval caché derrière un énorme rocher de l’autre. Ce Mont-Saint-Michel grec vaut le détour car il est intact. La balade sur les remparts est un « must do ».

Place du village de Monemvasia, Grèce

Vue sur la baie depuis les hauteurs de Monemvasia, GrèceCoucher de soleil depuis MonemvasiaLe revers du charme, c’est une ville touristique dont les prix grimpent pour se loger et manger. Aucune recommandation à vous faire ici, malheureusement… Mais le coucher de soleil est sympa !

Jour 7 : Mystra et Kalamata

On continue notre tour du Péloponnèse vers la cité de Mystra. Une ville construite au XIème siècle dominée par son château médiéval.

Vue sur la campagne grecque depuis le site de Mystra, Grèce

Nous commençons la visite du site par la ville haute, avec l’église Sainte-Sophie, malheureusement le palais du Despote était en travaux. Nous avons ensuite repris la voiture pour aller visiter la ville basse avec différents monastères.

Un monastère du site de Mystra, GrèceVue sur la campagne grecque depuis le site de Mystra, Grèce

La balade est physique car les chemins sont abruptes sous une chaleur de plomb (pourtant nous sommes en avril…). Prévoyez de l’eau et un chapeau !

Charlotte et Marie-Catherine à l'assaut du site de Mystra, GrèceVue sur les neiges éternelles des montagnes autour de Mystra, Grèce

Après l’effort, le réconfort ! Nous déjeunons un peu plus haut chez Ktima Skreka, une auberge traditionnelle grecque à la cuisine vraiment délicieuse !

La « Scenic Road » qui suit ce déjeuner est exceptionnelle. A flanc de montagnes, entre mer et forêt, direction Kalamata. Nous nous serions cru de retour au Zion National Park. 

L’étape à Kalamata était l’occasion de rappeler à Charlotte ses souvenirs de vacances d’enfant au « Club Med » avec ses grands parents. C’est une ville de passage, principalement balnéaire où il n’y a pas grand chose à visiter. Profitez ici de réserver un hôtel avec piscine pour un peu de détente et de farniente.

Jour 8 : Les Gorges de Loussios, Karytaina et Stemnitsa

Après un nouveau petit déjeuner gargantuesque, nous quittons Kalamata direction l’ancienne Messène pour découvrir les ruines d’un ancien complexe sportif et les plus grandes murailles de la Grèce antique. Un très joli site dans un paysage naturel méditerranéen magnifique. Bon plan, installez vous à la terrasse d’un café qui surplombe le site pour l’admirer et économiser les 12€ de l’entrée.

Vue sur le village de l'ancienne Messene, GrèceVue sur les vestiges de l'ancienne Messene, Grèce

Nous poursuivons notre route vers le joli village haut perché aux maisons anciennes de Karytaina. Nous déjeunons à la Taverna To Kastro, située sur la rue principale, avec une superbe vue dégagée sur les montagnes environnantes.

Salade grecques, tsatsiki et ribs au déjeuner à Karytaina.

Le temps d’une balade digestive, nous reprenons vers les Gorges de Loussios. Arrêt tout en bas au bord de la rivière.

La route sinueuse est magnifique et à chaque virage, nous faisons un arrêt pour une photo. Elles parlent d’elles-mêmes.

Vue sur les magnifiques Gorges de Loussios, Grèce

La route sinueuse des Gorges de Loussios, GrèceLa route sinueuse des Gorges de Loussios, GrèceArrivée sportive à Stemnitsa où les chemins très étroits nous compliquent la recherche de notre Guesthouse Archontiko Tis Zois pour la nuit. L’accueil du proprio est sympathique et nous partageons avec lui un verre ou deux… de raki (liqueur locale). La dernière soirée de ce voyage se poursuit à l’unique resto ouvert à cette période où dinent d’ailleurs presque tous les habitants du village.

Vue sur les maisons logées dans la montagne du village de Stemnitsa, Grèce

Jour 9 : Dimitsana, Corinthe et départ

Nous poursuivons notre dernière journée de road trip en nous baladant de bon matin à Dimitsana, village voisin à flanc de montagne.

Vue sur les montagnes depuis le village de Dimitsana, Grèce

Puis reprenons la route vers Corinthe pour un dernier déjeuner sur le port avec le combo traditionnel de notre séjour : poulpe / tsatsiki / salade grecque (on ne change pas une équipe qui gagne!).

Vue sur la baie depuis Corinthe, Grèce

Passage obligé sur le Corinth Bridge au dessus du fameux canal, long de 6km et large de 24,6m. Impressionnant ! Pour être honnête, c’est la seule chose à voir à Corinthe. En dehors de ça, vous pouvez passer votre chemin ;).

Entrée du Canal de Corinthe, GrèceVue sur le Canal de Corinthe, Grèce

En milieu d’après-midi, direction l’aéroport d’Athènes. Nous rendons notre bolide à Sixt et à bientôt la Grèce.

La Grèce une très belle surprise. La beauté des paysages entre mer et montagne, la générosité et la bienveillance de ses habitants. Un pays dans lequel nous reviendrons pour apprécier le charme des îles.

Bon à savoir : 

  • Echange avec les locaux : les grecs sont très accueillant et parlent bien l’anglais.
  • Circuler : Soyez souple au volant si vous louez une voiture, le code de la route est approximatif (pas de clignotants, pas de limitations de vitesse…)
  • Architecture : Les conséquences de la crise économique sont nombreuses mais la plus visible, c’est le nombre impressionnant de maisons en travaux laissé à l’abandon. Des maisons au bord des routes, le long de la côte et même des ensembles hôteliers et des lotissements entiers.
  • Cuisine : Le dessert est régulièrement apporté sur table et offert par la maison.
  • Animaux : Avis aux adorateurs de chats, il y en a partout.

4 Comments

  • Josée Hofstetter

    Bonjour,
    Et merci pour ce joli voyage…virtuel. Nous aimons la Grèce, y sommes allés une bon quinzaine de fois mais toujours ds les îles. Un endroit que nous aimons et toujours de nouvelles découvertes. En juin nous sommes décidés pour le Péloponnèse et peut-être Cythère ! Et oui encore une île !Votre article va nous aider !
    Merci encore.

    • Charlotte

      Bonjour Josée,
      Merci pour votre message. Vous avez bien raison. Le Péloponnèse est vraiment magnifique et inattendu ! La Grèce là où on ne l’attend pas. Bonne organisation et surtout : bon voyage !!

    • Charlotte

      Bonjour Guillaume,
      Merci beaucoup pour ton commentaire ! Nous sommes ravies que notre article t’aide. N’hésites-pas si tu as des questions 😉
      A bientôt et surtout… bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: