Oslo, la capitale norvégienne en quelques jours

Oslo en quelques jours

Oslo, la capitale norvégienne en quelques jours

C’est à la veille d’un voyage incroyable dans le Grand Nord, au Svalbard, que nous avons fait escale pour 3 jours à Oslo. Difficile de donner une identité à cette capitale. Il y règne une atmosphère particulière dont le charme n’a pas totalement opéré. Des maisons anciennes en bois colorées, aux constructions ultra-modernes d’architectes de renoms en passant par de grandes maisons de maîtres… D’un quartier à l’autre, les maisons et les styles sont totalement différents ce qui donne un mélange des genres assez particulier. Et par dessus tout, beaucoup de quartiers sont encore en travaux.

Malgré tout, Oslo est une ville de passage où il fait bon flâner quelques jours avant de partir découvrir la Norvège. On vous dit tout, suivez-nous !

Jour 1 • Oslo au bord de l’eau

Arrivées en début d’après-midi à l’aéroport d’Oslo-Gardermoen, nous prenons le train express « FlyToGet » qui permet de rejoindre la gare centrale en 20 minutes pour 190 NOK (environ 18€). Rapide, propre et efficace, ça nous rappelle la capitale voisine Stockholm (pourquoi on n’a pas ça à Paris ?). Autre solution aussi rapide et moins chère (100 NOK/pers) que nous avons testé au retour : prendre le train NSB qui dessert l’aéroport. Premier constat, entre train, tram, bus et métro, il est assez facile de circuler à Oslo.

On dépose nos bagages dans notre appartement Airbnb, un peu à l’écart du centre-ville mais très accessible en tram. Solution plus économique, la vie étant très chère à Oslo.

Le Radhus

Nous partons à l’assaut du centre ville en milieu d’après-midi. Premier arrêt devant l’Hôtel de Ville d’Oslo (le radhus), un des emblèmes de la capitale avec ses deux tours massives. Il est situé juste devant le port de plaisance d’où partent les bateaux pour le Fjord.

La Citadelle d’Akershus et son château

La balade continue en direction de la Citadelle d’Akershus, nécropole des rois de Norvège datant du XIIIème siècle. Il est possible de la visiter. Mais elle offre surtout un très beau panorama sur le fjord d’Oslo.

L’Opéra national de Norvège

Nous marchons toujours vers l’est, attention, c’est une zone militaire. Il arrive donc un moment où la route est bloquée ce qui rend la balade le long des docks moins instinctive. Après quelques détours, on retrouve notre chemin et on voit enfin apparaître le célèbre Opéra national de Norvège.

Conçu par un cabinet d’architecte local pour la modique somme de 500 millions d’euros (rien que ça!), cet édifice impressionnant ressemble à un glacier ou un cargo glissant sur les eaux. Son originalité réside dans le fait que l’on peut grimper et flâner sur son toit en marbre qui offre une très jolie vue sur la ville et le fjord. Un petit bijou d’architecture moderne aux lignes épurées de verre et de marbre blanc.

Et de l’autre côté…. ça construit !

Juste en face sur la jetée sur Langkaia se trouve SALT. Un projet culturel nomade. Découvert totalement par hasard, on a adoré ce lieu ! Bars en plein air et food trucks, cinéma improvisé, saunas, marché nocturne et même parfois expositions, concerts et DJ sets animent les docks. Il fait bon y flâner ou tout simplement boire un verre dans une ambiance sympa au bord de l’eau.

Les norvégiens aiment définitivement les saunas… On en trouve même des flottants le long des docks =)

On marche beaucoup à Oslo ! Nos pieds commencent à fatiguer. On reprend donc le tram pour une soirée de repos à l’appartement.

Jour 2 • Oslo centre, Damstredet et Grunerlokka

Après une bonne nuit de sommeil, en route pour le centre d’Oslo. Premier arrêt au Palais Royal, demeure des têtes couronnées de Norvège depuis 1905. Le palais (Det Kongelige Slott) en lui-même et assez austère mais son parc (le Slottsparken) est vraiment sympathique avec ses étangs et arbres centenaires majestueux.

Descente vers la Galerie Nationale pour découvrir entre autres le célèbre tableau de Munch « Le cri ». La file d’attente interminable de l’entrée du bâtiment nous fait fuir. Nous ne visiterons donc pas ce musée. On ne se décourage pas et on en profite pour flâner dans le centre-ville (en travaux…).

Passage par la Cathédrale d’Oslo. Une architecture très sobre mais entourée d’un petit jardin charmant où se succèdent cafés, restaurants et petites boutiques.

On se balade en remontant le quartier jusqu’au cimetière Var Frelsers Gravlund où est enterré Edvard Munch.

Damstredet

Dans le prolongement du cimetière, notre coup de coeur d’Oslo : Damstredet. Cette petite rue et sa rue voisine Telthusbakken sont constituées de jolies maisons de bois colorées datant du XVIIIème siècle. Un endroit super mignon qui tranche avec l’architecture plutôt moderne de la ville.

Mathallen Oslo

Plus bas dans la rue, nous découvrons un ancien entrepôt industriel reconverti en marché couvert. Un mélange entre le Chelsea Market de New York et le Time Out Market de Lisbonne, il regroupe traiteurs, restaurants et cafés. Ici on peut manger japonais, hongrois, italien, espagnol,…

L’ambiance est à la convivialité et au goût des bonnes choses ! On opte pour un Poke Bowl de saumon norvégien de la poissonnerie Vulkanfisk. Un délice ! On s’attaque ensuite à la tarte citron meringuée de chez The Cupcake & Pie Co. Cet endroit est une très belle adresse à ne pas manquer pour un déjeuner gourmand.

Grunerlokka

Après ce délicieux repas, on traverse la rivière Akerselva pour découvrir Grunerlokka, ancien quartier industriel en pleine renaissance. On trouve ici des friperies vintage de toutes sortes, des antiquaires, des cafés, bars, galeries d’art et autres restaurants branchés. C’est un peu le nouveau quartier bobo d’Oslo.

Mention spéciale pour Fransk Bazar, une boutique qui regorge de curiosités françaises : vieux drapeaux, plaques de rues, poupées anciennes, cartes des régions de France… On y trouve de tout et à tous les prix. C’est surtout une ambiance !

Aker Brygge

En début de soirée, on rejoint le port d’Oslo pour traverser Aker Brygge, nouveau quartier construit en lieu et place d’anciens chantiers navals. Depuis une trentaine d’années, le quartier s’est complètement reconverti pour mêler architecture moderne au style ateliers d’usine.

On y trouve des boutiques, restaurants, bars, musées mais aussi de beaux bâtiments résidentiels, le tout piéton. Cette fois, on a été charmé par ce mélange des genres. Marie-Catherine se voyait déjà y habiter !

Il fait bon s’y promener de jour comme de nuit. On dîne chez Delicatessen, très bonne adresse pour manger des tapas d’une qualité extra avec un bon verre de Sangria maison. Seule la note salée nous rappelle que nous sommes en Norvège…

Dernière balade de nuit sur Oslo.

Jour 3 • Le fjord d’Oslo, Tjuvholmen et le quartier de Frogner

Voyager en Norvège, c’est aussi parcourir ses fjords emblématiques. Ils n’étaient pas au programme de notre escapade norvégienne cette année, nous avons donc pris le temps d’explorer celui d’Oslo. Après quelques comparaisons nous avons décidé de partir pour la « Fjord Sightseeing Cruise » de 2h pour environ 30€ par personne. Très bonne surprise en arrivant au ponton, nous embarquons à bord du Christiania, un magnifique 3 mâts. Ça rajoute évidemment du charme à la visite.

La croisière commence en longeant la ville : l’hôtel de ville, la Citadelle, l’Opéra.

Sympathique de revoir ces principaux bâtiments depuis la mer avant de partir à la découverte du fjord et de ses principales îles. Un moment très agréable avec le soleil au rendez-vous !

Astuce : si vous avez du temps, vous pouvez aussi visiter le fjord en prenant les ferrys de la ville qui vont d’île en île. Ça ne coûte qu’un ticket de transport en commun par traversée et c’est gratuit si vous avez opté pour l’Oslo Card.

Nous débarquons vers 12h30 et on a faim ! Oslo est une ville « food truck friendly », on trouve ces mini camions un peu partout et par chance il y avait du choix sur la jetée ce jour-là. Nous avons opté pour un déjeuner mexicain chez 4 Gringos Oslo : tacos, quesadillas et chili con carne au menu. Délicieux !

Tjuvholmen et le musée Astrup Fearnley

Charmées par Aker Brygge la veille au soir, nous retournons nous balader le long de son quai en bois pour profiter du bon air de la mer et de la très jolie vue sur le port et le fjord d’Oslo. Tout au bout, se trouve le quartier des arts de Tjuvholmen. Il est constitué de plusieurs galeries et installations artistiques dont le musée Astrup Fearnley, musée d’art contemporain de la ville.

Y aller vaut vraiment le coup d’oeil, ne serait-ce que pour découvrir l’architecture du bâtiment signée Renzo Piano. Cet architecte italien est connu notamment pour le Centre Pompidou de Paris, l’aéroport d’Osaka au Japon, le NEMO musée des sciences d’Amsterdam (on en parle ici) ou encore la récente tour The Shard à Londres.

La structure et l’emplacement de ce musée offrent de très beaux panoramas ! On peut également flâner gratuitement entre les sculptures du petit parc qui entoure le musée.

A l’intérieur, on y trouve une collection permanente de quelques tableaux, installations et photos d’art américain. La grande majorité du musée est faite d’expositions temporaires. Renseignez-vous à l’avance sur les expos du moment. Et si vous êtes adeptes d’art contemporain averti, allez-y ! Si non, ne dépensez pas 13€ par personne inutilement. L’architecture extérieure est ce qu’il y a de plus beau. 😉

Frogner et le parc de sculptures Vigeland

On continue notre journée direction le quartier ouest d’Oslo : Frogner. Secteur essentiellement résidentiel très chic. C’est sympa de se balader dans ces grandes avenues aux superbes maisons, immeubles et hôtels particuliers devant lesquels sont garés Porsches, Mercedes et bien sûr Tesla (et oui, en Norvège un véhicule sur deux est électrique… incroyable non ?). La Bygdoy Allé est connue pour recenser les maisons les plus chères du pays.

Le site incontournable du quartier et ce pourquoi on y vient est le parc de sculptures Vigeland. Plus de 200 oeuvres de ce sculpteur norvégien parsèment et subliment le grand parc de Frogner.

Toutes en granit, elles représentent des êtres humains de tout âge et sexe pour illustrer le cycle de la vie. Un lieu étonnant, ouvert 24h/24 et gratuit !

En sortant, passage au petit marché aux puces de Vestkanttorget. Sorte de mini brocante pour chiner tout et n’importe quoi et surtout des choses improbables ! Il prend possession de la petite place de Vestkanttorget le samedi.

Après tant de marche, une pause café est bienvenue. Si comme nous vous passez à Oslo, vous constaterez qu’il y a un café à chaque angle de rue. Dans le quartier de Frogner, direction le Eckers Café. Mention spéciale pour le double café latte. Si vous avez une petite faim, ils proposent également sandwichs, salades et smoothies appétissants.

Notre séjour à Oslo touche à sa fin. Il est maintenant temps pour nous de partir à la découverte du grand nord direction le Svalbard pour 12 jours d’expédition en pleine nature à bord du voilier Aztec Lady. On vous racontera tout ça très bientôt ici !

Visitez Oslo en quelques jours si vous êtes de passage mais allez voir plus loin, il y a bien d’autres merveilles à explorer en Norvège !

1 commentaire

  1. J’ai eu la chance de me rendre en Norvège. Les habitants sont très accueillants et c’est un pays très calme. J’ai pu même rencontrer de nouvelles personnes grâce à un match de basket.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: