A côté de notre VanBreak Marie-Catherine admire le paysage de la Sierra de las Nieves
Espagne

Road trip en Andalousie : l’aventure en van en pleine nature

Partir en escapade en pleine pandémie ? Oui, nous l’avons encore fait ! Cette fois-ci, on vous emmène en Andalousie, cette magnifique région du sud de l’Espagne baignée de soleil, pour un road trip un peu différent. En 2021, on tente l’aventure van ! Cela fait plusieurs années que nous avions envie de tester l’expérience, celle de partir en escapade avec sa maison sur son dos. C’est à l’occasion d’un séjour surprise pour les 30 ans de Charlotte (et oui, elle a découvert la destination à l’aéroport) que nous sommes parties pour 6 jours et 5 nuits en mars 2021 en van aménagé. Vous nous suivez une nouvelle fois ?

L’aventure en van !

Pour rejoindre l’Andalousie, nous avons pris un vol depuis Paris direction Malaga. Depuis Malaga, nous sommes parties pour deux jours à Grenade (on vous en parlera bientôt) avant de revenir à Malaga, plus précisément à Alhaurin de la Torre pour récupérer notre bolide.

Nous avons fait confiance à l’agence de location de van en Espagne : VanBreak. Un choix assez facile car peu de loueurs ont d’aussi bons avis sur la toile. Chez VanBreak, vous avez à faire à une équipe de pro francophones. Ils vous proposent plusieurs types de vans.

Pour cette première expérience, nous avons opté pour le confort d’un van Fiat Ducato avec coin salle de bain (toilettes chimiques et douche avec eau chaude), chauffage stationnaire, panneaux solaires pour l’électricité à bord. Un van grand luxe ! Et chez VanBreak, tout est compris (le linge de lit, les ustensiles de cuisine..). Vous avez juste à apporter vos affaires personnelles et c’est parti pour l’aventure !

D’ailleurs, on a pensé à vous, on a le plaisir de vous offrir un code promo de 15% chez VanBreak en inscrivant « RECITS21 » au moment de votre réservation.

Van ou fourgon aménagé, camping-car : comment s’y retrouver ? Le van ou fourgon aménagé est un véhicule, plus gros qu’une voiture mais plus petit qu’un camping-car. En général, vous avez un lit (ou une banquette à déplier) et une petite cuisine. L’espace est optimisé pour vous permettre de ranger toutes vos affaires. Certains vans possèdent même un coin salle de bain (toilettes et douche).

Vivre dans un van, c’est magique !

L’Aventure avec un grand A, c’est ce que nous cherchions en optant pour une escapade en van. Une aventure à deux, en toute autonomie et en chérissant une certaine idée de liberté retrouvée. En cette période de pandémie, c’était un super moyen d’être libre et en sécurité. Les restrictions de circulation évoluant rapidement, nous faisons le choix ici de ne pas les mentionner. Si vous avez des questions, nous y répondront très volontiers en commentaire de cet article.

Avec notre maison sur le dos, nous avons parcouru l’Andalousie, comme seules au monde ! Nous pouvions dormir à peu près partout (bien vous renseigner avant de partir). En mars, c’est beaucoup plus toléré de dormir au bord d’une route qu’en plein mois d’août. Nous vous recommandons de télécharger l’appli Park 4 Night qui vous permet de repérer les meilleurs spots pour la nuit. D’ailleurs, on vous donne les nôtres dans l’itinéraire ci-dessous.

L’expérience van se vit à 2 ou à 4, en couple, en famille ou entre amis et elle se vit à fond !! C’est quand même incroyable de conduire, tout en sachant qu’on a la possibilité de prendre une bière fraiche dans le frigo (pour le passager) ou d’aller faire une sieste dans son lit (toujours pour le passager). Vous avez compris l’idée. 🙂

Magique oui, mais pas toujours…

Liberté et autonomie riment aussi avec quelques contraintes. Faire le ménage, la cuisine, la vaisselle, c’est aussi une certaine idée des vacances qui peut vite peser. Il faut évidemment y penser, vous êtes dans un petit espace, donc tout doit être propre et rangé à sa place. A 2 ou à 4, la promiscuité et l’absence d’intimité peuvent vous réserver quelques surprises. Enfin, vous conduisez un véhicule au gabarit plus imposant qu’une voiture, il faut donc adapter votre conduite, vos distances de sécurité, se garer à distance et savoir que vous ne passerez pas partout (surtout sur les petites routes étroites de certains villages andalous).

Notre itinéraire de 5 jours en Andalousie

Pour ce nouveau road-trip, nous avons fait le choix de découvrir une facette méconnue de l’Andalousie. Celle qui se situe à quelques kilomètres derrière le front de mer, loin des images du tourisme de masse et du bétonnage de la côte. Nous avons rayonné à l’ouest de Malaga.

Sur la route des villages blancs

Paysage très représentatif de l’Andalousie, la route des villages blancs est un des itinéraires les plus connus de la région. Au mois de mars, autant vous dire qu’on a croisé peu de monde sur la route. Premier arrêt sur notre route, Casares fut un vrai coup de coeur. Un très joli village blanc accroché à la montagne.

Lors de notre escapade en van, nous sommes aussi passées par Gaucin, Ubrique, Grazalema et Zahara de la Sierra. Chacun d’entre-eux vaut de s’y arrêter pour un verre en terrasse ou pour flâner dans leurs ruelles étroites, tout simplement !

Et pour les rejoindre, certaines routes sont vraiment sublimes. On vous recommande notamment celle entre Grazalema et Zahara de la Sierra. Une magnifique scenic road que l’on inscrira dans le palmarès de nos plus belles routes avec vue !

Dans ce coin de l’Espagne, vous croiserez de nombreuses chèvres ou brebis qui broutent paisiblement à flanc de montagnes. Et si vous les croisez, c’est que probablement vous pourrez déguster de bons fromages.

2 jours au Parc Naturel Sierra de Grazalema

Classé réserve de biosphère depuis plus de 40 ans par l’UNESCO, le Parc Naturel Sierra de Grazalema est tout simplement grandiose. Les mots nous manquent pour vous traduire la beauté des paysages montagneux et très verts qui vous coupent le souffle à chaque virage. D’un côté, vous avez de magnifiques montagnes et de l’autre une vue lac, d’un bleu cristallin (même s’il s’agit d’un lac artificiel). Relief compris entre 600 et 1600 mètres, le paysage est formé de profonds dénivelés, de gorges et de vallées.

Le paradis des randonneurs

Attention, les randonnées sont pour la plupart soumises à autorisation. En effet, pour pouvoir vous balader, il faut demander un laisser-passer au « centro de visitantes » au village de El Bosque. Anticipez car ce n’est pas digitalisé, il faut donc vous rendre sur place. Cependant, sachez que quelques randonnées sont accessibles sans autorisation. On vous conseille de partir du parking juste avant le camping de Grazalema pour emprunter le Sendero Puerto de las Presillas (randonnée de 2h/2h30) et revenir par le Sendero Camino de los Charcones (environ 30min et en descente). Si vous avez l’autorisation, on nous a conseillé de randonner sur le Sendero de los Llanos de Rabel et le Sendero La Garganta Verde. Il y a tellement de possibilités de se balader que l’on peut rester dans le Parc Naturel Sierra de Grazalema une journée comme une semaine.

La végétation du parc est principalement constituée de chênes-lièges et du magnifique sapin bleu d’Espagne. Côté faune, il faudra lever la tête pour admirer les magnifiques rapaces du coin, vautour fauve, aigle royal, faucon pèlerin notamment. Soyez attentifs également aux chamois qui se baladent et broutent entre les chemins de randonnée. Un bonheur pour les amatrices de nature que nous sommes.

Deux points de vues à vous recommander : le belvédère du Puerto del Boyar et le belvédère du Puerto de las Palomas que vous trouverez facilement sur votre route.

C’est dans ce parc que nous avons passé deux nuits magnifiques sur un parking jour/nuit avec une vue montagne incroyable !

Ronda et le Parc National de la Sierra de las Nieves

Quatrième journée en Andalousie et nous partons découvrir la jolie ville de Ronda. Perchée sur une falaise à 740 m d’altitude, Ronda se découvre à pied en flânant dans les ruelles du centre-ville. Si vous êtes en van, garez-vous au parking de la Caille Virgen de la Paz à 7 minutes à pied du centre-ville.

Sur le chemin pour vous rendre dans le centre-ville, arrêtez-vous à la Casa del Jamon, le lieu parfait pour acheter des bonnes charcuteries à déguster pendant votre séjour ou à rapporter à la maison. Autant vous dire qu’on a fait le plein !

La ville est coupée en deux par un impressionnant pont Puente Nuevo enjambant un vertigineux ravin. On vous conseille de descendre à pied par la Plaza Maria Auxiliadora, pour une balade de 15 minutes vers un premier mirador. Vous aurez une magnifique vue sur la campagne environnante de Ronda.

Pour une vue encore plus impressionnante, vous pouvez emprunter un chemin un peu plus loin et descendre en voiture jusqu’au point de vue de La Hoya Del Tajo. Attention, le chemin n’est pas praticable avec un van de peur d’y laisser votre caution pour cause de rayures sur la carrosserie.

A l’heure du déjeuner, on vous recommande La Taberna sur la Plaza Socorro pour une dégustation de délicieux tapas avec un verre de sangria en terrasse. Une petite pépite.

Après une journée de balade, nous prenons la route direction le Parc National de la Sierra de las Nieves. Là aussi, vous êtes dans une réserve de biosphère classée par l’UNESCO et là aussi, vous en prenez plein les yeux. Le parc aurait mérité qu’on y passe plus de temps que simplement un spot pour la nuit. Petit regret mais le coucher de soleil et la vue étaient magique !

Sensations fortes à Caminito del Rey

Si vous avez peur de monter sur une chaise, ne tentez surtout pas de vous aventurer le long du Caminito del Rey, un réseau de passerelles suspendues au-dessus de la Gorge del Chorro. Aménagé au début des années 1900 pour permettre la construction des barrages hydrauliques, ce chemin est tout simplement effrayant mais sublime. Pour 10€/pers (il faut absolument réserver en ligne), vous tenterez l’expérience incroyable de marcher dans le vide, à flanc de falaises. Attention, les enfants de moins de 8 ans ne sont pas admis.

Le trajet de 8 km environ en tout, s’effectue en 3 ou 4 heures du nord au sud en sens unique. Son point de départ est au lac de barrage Conde de Guadalhorce (fléchage bien précis en arrivant sur zone). La randonnée commence par un passage impressionnant à flanc de falaise, puis à mi-parcours dans un décor sublime de nature sur la terre ferme avant de finir en beauté dans la partie la plus vertigineuse. Le chemin que vous emprunterez a été complètement réaménagé et sécurisé il y a quelques années. C’est d’ailleurs très impressionnant d’apercevoir sous nos pieds, les vestiges de l’ancien chemin.

Si vous avez le vertige, passez vraiment votre tour ! Marie-Catherine n’était d’ailleurs pas du tout à l’aise au début et ne parlons pas de la dernière partie du tronçon composée d’un pont de singe métallique. Pour tout vous dire, on a soufflé un grand coup, on a fermé les yeux et on a foncé les yeux fermés ! En revenant les deux pieds sur la terre ferme, on avait encore le palpitant et l’adrénaline jusqu’aux oreilles.

El Torcal de Antequera

Avant de quitter l’Andalousie, nous avons découvert El Torcal de Antequera. Un étonnant site avec d’énormes roches comme limées par l’eau et le vent. Un phénomène naturel qui date d’il y a quelques 160 millions d’années (rien que ça !). Un lieu fascinant comme on les aime, un doux mélange entre la Chaussée des Géants en Irlande du Nord et les Tsingy gris à Madagascar. Le parc est accessible gratuitement 24h/24. Les sentiers de randonnées sont bien balisés.

Encore une fois, voici une escapade bien différente de ce que l’on peut imaginer de la carte postale de l’Andalousie en Espagne. Loin de la mer, perdu dans les montagnes pour un périple hors des sentiers battus en van aménagé. Une escapade inespérée en pleine liberté qui nous a permis de toucher à ce fameux esprit « vanlife ». Alors Charlotte, on repart quand ?

On tient à remercier Betty et Guillaume de Trip in Wild qui ont inspiré cette escapade en Andalousie en van aménagé.
Et un grand merci à l’équipe de VanBreak qui nous a fourni le van nécessaire à cette escapade nature.

close
Nos articles directement dans votre boîte mail 📩

4 Comments

  • Laurence Laroche

    Une expérience pas commune en van mais excellente. J’y ai retrouvé un peu de ce que j’ai connu il y a plus de 40 ans. Souvenirs des origines de mes arrières grands parents.
    Je suis toujours aussi enthousiasme de vous suivre. Quelle chance de pourvoir s’évader en plein covid.
    Merci de nous changer d’ambiance et d’apporter les voyages à notre porte.
    Bisous les filles et Bravo.
    Laurence Laroche
    Je vous embrasse bien fort😘😘😘

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: