Vue sur le grand sapin de Noël de la place devant l'hôtel de ville d'Amiens
Hauts-de-France

Un week-end à Amiens dans l’ambiance de Noël

Amiens, la capitale picarde, la petite Venise du Nord est une ville qu’il nous tardait de découvrir. Et quoi de mieux qu’une escapade en novembre pour marquer le top départ des festivités de Noël ? Et oui, on ne le sait pas forcément mais Amiens est le 5 ème plus grand marché de Noël de France et le plus grand des Hauts-de-France. Alors, heureuses d’entrer dans une des périodes de l’année que l’on préfère, on vous embarque avec nous pour un week-end amiénois dans l’ambiance de Noël.

Visiter Amiens

Placé stratégiquement au triangle de Paris, Londres et Bruxelles, Amiens c’est 135 000 habitants pour une superficie équivalente à la ville de Lyon. Amiens est donc une ville dans laquelle on respire et pour un week-end loin de la frénésie parisienne c’est un sacré atout. D’ailleurs, le plus illustre des amiénois d’adoption, Jules Verne ne nous contredira pas, lui qui a quitté la capitale pour la douceur amiénoise en 1871.

Alors hop, nous revoici en 2022, c’est vendredi fin de journée, on délaisse nos ordinateurs professionnels, on monte en voiture et 1 h 30 plus tard, nous voici à Amiens. Première étape, trouver une place pour se stationner gratuitement à proximité du centre-ville, c’est chose faite autour de la rue Vadé et de la rue Jean XXIII.

Dormir en plein coeur d’Amiens

On embarque notre sac et on part vers l’hôtel Le Prieuré. Au pied de la majestueuse cathédrale, le quartier des chanoines représente un ensemble quadrangulaire formé de quatre rues, appelé cloître, au sud de la cathédrale. C’est dans la rue Poiron que se trouve ce charmant hôtel composé de 11 chambres. Celle que nous avons occupée pour nos deux nuits offrait une jolie vue sur la cathédrale (à 110 €/nuit). Le décor est soigné et le petit-déjeuner copieux. Une belle adresse pour être au cœur d’Amiens.

À l’heure du dîner, nous voici à seulement quelques rues, Au quotidien, 11 Rue Léon Blum. Une adresse comme on les adore. Une cuisine simple et gourmande avec trois mots d’ordres : une cuisine locale, de saison et accessible à toutes les bourses. Bravo à Mélanie en cuisine et Julien au service pour ce bel établissement qui nous a fait entrer dans ce week-end à Amiens avec les papilles en émois.

Un samedi à Amiens

Ce week-end commence par l’incontournable de la ville : visiter la cathédrale Notre-Dame d’Amiens. Plus vaste édifice gothique datant du moyen-âge, chef d’œuvre du XIIIème siècle, longue de 145 m, large de 70 m et haute de 42,3 m, la cathédrale d’Amiens en impose. Inscrite par deux fois à l’UNESCO, les amiénois aiment rappeler que l’on pourrait faire rentrer deux Notre-Dame de Paris, dans leur Notre-Dame d’Amiens. Pour tenter de percer nombreux des secrets de cette grande dame qui veille sur la ville depuis plus de 800 ans, nous avons eu le bonheur de nous laisser porter par une visite guidée avec Sébastien, guide conférencier. Vous dire que nous avons rencontré sûrement l’un des guides les plus passionnés et passionnants que toute la profession n’ait jamais connu, serait osé. Mais tout à fait à l’image de la passion que nous avons eue à l’écouter pendant 2 h.

Tout apprendre sur Notre-Dame d’Amiens

Nous avons débuté la visite à l’extérieur avec le décryptage des trois portails qui composent la façade principale de la cathédrale. 1-2-3, voire 4 niveaux de lecture y sont possibles. On s’attarde devant la décomposition de l’édifice, sur les personnages (404 statues y sont recensées) et sur les histoires que tout cela nous rapporte de l’époque du Moyen-âge.

Difficile d’imaginer qu’à l’époque, toutes les statues étaient colorées !

Miracle de Notre-Dame ou tout simplement grand respect des habitants pour celle-ci, Notre-Dame d’Amiens a été épargnée par les guerres successives, par les pillages de la révolution (sauf pour le mobilier et les reliques du clergé) et par les bombardements allemands de la seconde guerre. Pour nous parvenir en 2022 dans un état de conservation exceptionnel.

À l’intérieur, l’immensité donne le vertige et la richesse des décors le tournis. Vous ne pourrez pas louper le labyrinthe peint au sol en noir et blanc, véritable parcours initiatique pour les fidèles. Je pourrai vous retranscrire pendant encore plusieurs paragraphes tout ce que nous avons appris avec Sébastien mais ce serait moins bien dit et bien moins passionnant que de le rencontrer. Alors, rendez-vous à l’Office de Tourisme pour une visite guidée de la cathédrale, en croisant les doigts pour que ce soit son week-end de permanence. (Même si nous ne doutons pas une seconde de la qualité de ses collègues 😉 )

En juillet / août et décembre la cathédrale revêt ses plus beaux atouts pour offrir un spectacle majestueux sous le spectre de la couleur : Chroma. Nous n’avons pas eu la chance de le découvrir mais nous avons admiré un spectacle similaire sur la cathédrale de Chartres.

À l’heure du déjeuner : une ficelle picarde bien-sûr !

Rendez-vous pris chez Osmoz, 8 rue Lamarck. Un joli décor contemporain avec une cuisine de saison qui fait la part belle aux spécialités locales. On s’est régalées avec le plat typique de la région : la ficelle picarde. Une recette traditionnelle de crêpe salée aux champignons, jambon blanc, crème et gruyère. Inventée à Amiens dans les années 50 et depuis défendue avec toute la vigueur nécessaire par la Confrérie des Compagnons de la Ficelle Picarde. Entrée-Plat-Dessert autour d’une trentaine d’euros.

Flâner dans les boutiques de déco et autres concepts stores du centre ville

Liste non exhaustive des adresses que nous avons découvertes et que l’on recommande 😉 .

  • Jome, 26 rue de la République. Coup de cœur pour ce magasin de décoration et d’ameublement qui revendique l’artisanat et la production en petites quantités.
  • Wanderlust Concept Store, 14 rue des Vergeaux. De quoi dénicher à coup sûr un objet à s’offrir.
  • Sauvage Poésie, 7 rue Delambre. Si vous cherchez une pièce originale pour compléter votre dressing, vous n’aurez que l’embarras du choix.
  • Les voyageuses, 8 Rue Albert Dauphin. Boutique de créateurs qui regorge d’objets locaux.
  • Ma biche, 40, rue des Jacobins. Le lieu idéal pour offrir un cadeau à un bébé ou un enfant.
  • La librairie Martelle, 3 Rue des Vergeaux, LA librairie indépendante d’Amiens qui déborde de pépites.
  • Chocolaterie Jean Trogneux, une institution qui a plusieurs boutiques à Amiens. C’est le spécialiste du macaron d’Amiens (on en redemande tellement c’est bon).

Le Musée de Picardie, pépite de la région

Comme à notre habitude, une escapade réussie est une escapade avec une bonne dose de culture. Rendez-vous en ce début de samedi après-midi au Musée de Picardie.

Pour vous rendre compte de la taille de la pièce, cherchez Charlie !

Premier musée construit en France spécifiquement pour accueillir des œuvres d’art, le lieu est conçu sur le modèle du Louvre. Sous l’impulsion de la Société des Antiquaires de Picardie qui organise une loterie pour financer la construction du Palais des arts et avec l’assentiment de Napoléon III, le musée voit le jour en 1864. Le musée Napoléon III est grandiose, on dit d’ailleurs qu’il s’agit du plus beau musée de province. Presque 160 ans plus tard, on confirme que le lieu est tout simplement sublime.

Classé monument historique en 2012, il vient d’être entièrement restauré. Poussez la porte par curiosité pour le lieu et pour apprécier la collection éclectique de la préhistoire à nos jours. Sur trois étages, vous observerez une momie (oui une vraie datant de 664 av. J.-C), des chefs d’œuvres issus de la cathédrale, une copie grandeur nature du Radeau de la Méduse de Géricault, un tableau de 60 m2 (oui oui la taille d’un grand appartement parisien !) et d’une œuvre contemporaine et colorée de LeWitt. Ceci n’est qu’un aperçu de la collection riche et variée que vous trouverez au Musée de Picardie. Une pépite culturelle à 7 €/pers.

On ne dirait pas comme ça mais ce tableau fait bien 60 m2. Parmi les plus grands de France !

Le marché de Noël d’Amiens, 5 ème plus grand de France

Changement d’ambiance en milieu d’après-midi avec la découverte du marché de Noël d’Amiens. On ne le sait pas forcément, mais quand on parle féerie de Noël, Amiens remporte la palme du plus grand marché de la région Hauts-de-France. 120 chalets qui proposent des produits locaux et artisanaux sur pas moins de 2 kilomètres. Sur la place de l’Hôtel de Ville, un petit marché dédié aux créateurs. De quoi faire plaisir aux petits comme aux grands enfants. Nous on a aimé le vin chaud 🙂

À 17 h, nous avions rendez-vous comme tous les amiénois sur la place de l’Hôtel de Ville pour le lancement des illuminations du grand sapin du village de Noël et de la ville. Un moment magique qui nous a pleinement fait entrer dans l’ambiance et la magie des fêtes de fin d’année.

Un samedi soir bistronomique

Encore une bonne table comme on les aime. L’ail des ours au 11 rue Sire Firmin Leroux. Stéphane Bruyer, Maître Restaurateur depuis 2018 propose une cuisine inspirée de la nature, étonnante, aux saveurs de saison avec des produits du territoire. Menu en 4 ou 6 plats (43 € / 55 €). Décor moderne et feutré, assiette de haut niveau.

Un dimanche à Amiens

Après une longue nuit méritée (pas moins de 20 000 pas effectués sur la journée du samedi), c’est un tout autre programme qui nous attend avec la découverte du quartier Saint-Leu et du street-art.

Amiens, la petite Venise du Nord

On quitte le centre-ville pour rejoindre les bords de la Somme dans le quartier Saint-Leu. Quartier né au Moyen-âge grâce à l’eau qui a permis le développement des activités des teinturiers, des tanneurs et des meuniers. Aujourd’hui, le quartier aux ruelles pittoresques et aux maisons colorées est le quartier préféré des étudiants d’Amiens et des sorties nocturnes. Aux beaux jours, c’est aussi d’ici que vous pourrez partir en balade en barque dans les hortillonnages, ces jardins flottants uniques en France.

Festival d’arts visuels : ic. on. ic

Depuis 2020, Saint-Leu est le haut lieu du festival ic.on.ic, festival d’art urbain. C’est donc avec Sébastien, aussi à l’aise devant la cathédrale que devant une œuvre de street-art, que nous avons parcouru le quartier. Pas d’itinéraire à vous conseiller, mais une flânerie avec les yeux bien ouverts. N’oubliez pas de tourner la tête car le propre de ces œuvres est d’investir le moindre recoin disponible.

Bruncher au Colibri

Quand la super pâtissière d’Amiens les gâteaux de Margot ouvre son salon de thé, ça donne Le Colibri. Une adresse boudoir qui propose une formule Brunch le week-end à 36 €/pers. Tout était copieux et délicieux. L’adresse vient tout juste d’ouvrir (en novembre 2022) au 79 Rue des Jacobins.

Remonter le temps à la maison de Jules Verne

Pour une plongée dans l’univers de ce grand écrivain français, auteur de 64 romans dont les plus connus Le Tour du monde en 80 jours, 20 000 Lieues sous les mers, Voyage au centre de la Terre. Ne manquez pas la visite de sa maison au 2 Rue Charles Dubois, labellisée Maison des Illustres.

Nantais, Jules Verne épouse une amiénoise en 1857 et décide de quitter le bruit de la capitale pour s’installer à Amiens en 1871. Il y vivra jusqu’à la fin de sa vie. 37 romans sont écrits dans cette maison qui est ouverte à la visite. L’univers est cossu, Jules Verne était un notable qui vivait confortablement dans cette maison de maître. Les pièces retracent sa vie et son œuvre. Une très belle visite que l’on place dans nos incontournables d’un week-end à Amiens.

Jules Verne c’est un imaginaire unique et reconnaissable, c’est un précurseur. Il parlait d’aventure spatiale 100 ans avant le 1er homme sur la lune. C’est tout simplement l’inventeur de la science-fiction. Homme de lettres reconnu, Jules Verne a mis sa notoriété au profit de sa ville de cœur en s’investissant en tant que conseiller municipal. C’est d’ailleurs grâce à lui que le Cirque d’Amiens a vu le jour en 1889.

En mars 2022, date anniversaire de la mort de Jules Verne, la ville et la métropole d’Amiens ont décidé de créer Aronnax. Un parcours qui permet de découvrir les lieux emblématiques de l’histoire de Jules Verne dans la ville.

C’est ici que se termine cette belle escapade à Amiens dans l’ambiance de Noël à la découverte de tout ce qui fait la richesse de cette ville qui mérite un détour !

Cette escapade a été réalisée en collaboration avec l’Office de tourisme d’Amiens qui a pris en charge notre logement, les repas et activités. Merci à Amaury et Océane qui nous ont concocté ce chouette week-end à Amiens.


close
Nos articles directement dans votre boîte mail 📩

2 Comments

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: