Vietnam : la magnifique Baie de Lan Ha, petite soeur d’Along

Baie de Lan Ha, Vietnam

Passer deux jours sur l’île de Cat Ba, dans la Baie de Lan Ha

Après trois jours dans les montagnes du Nord Vietnam, la troisième étape de notre voyage, nous conduit dans la baie de Lan Ha. Soeur jumelle de la mythique baie d’Along, c’est l’image de carte postale que l’on attendait tant du Vietnam. Nous avons séjourné deux jours sur l’île de Cat Ba pour fuir le tourisme de masse de la ville d’Along. C’est lors d’une journée en mer que nous avons découvert les pitons karstiques qui font la renommée de la baie.

Séjourner sur l’île de Cat Ba

Première mission ? Rejoindre l’île

Se rendre sur l’île de Cat Ba peut relever du parcours du combattant, mais ça vaut le coup ! Suivez le guide ;). C’est après une nuit de train que nous arrivons à la gare ferroviaire d’Hanoï. Nous prenons ensuite un taxi pour rejoindre une des gares routières d’Hanoï, Gia Lâm (à 5 km du centre-ville).

A la gare routière, nous achetons nos billets au guichet pour monter dans le premier car direction Haiphong. Prévoyez un peu plus de 2 h de trajet et 75 000 Dg/pers (2,80€) pour un billet.

Notre conseil ? SOYEZ SOUPLE ! Ne vous agacez pas, quand votre transport s’arrête une voire deux heures, sans explications… S’il part en retard, où s’il arrive en avance (moins rare tout de même). C’est aussi ça, le voyage, prendre son mal en patience et en profiter pour faire des connaissances.

Arrivées à Haiphong, nous descendons à la gare routière Lac Long, à 800 m de l’embarcadère. Nous avons acheté nos billets sur place auprès de la compagnie qui partait le plus rapidement. Prévoir 200 000 Dg/pers (7,6€) pour une traversée de 45 minutes. De l’autre côté, on rallie le centre-ville de Cat Ba en bus (le billet comprend bateau et bus). Pour résumer : train, taxi, car, bateau, bus. Simple non ? (On vous promet, ça se fait ! :D)  

Découvrir Cat Ba et la baie de Lan Ha

A 48 km à l’Est de Haiphong, Cat Ba est la plus grande île d’un archipel de plus de 366 îlots rocheux. Nous sommes ici à moins de 15 km au sud de la mythique baie d’Along. L’île est en grande partie une réserve naturelle au coeur d’une forêt tropicale à la végétation luxuriante. Paysage grandiose à traverser dès l’arrivée en bus.

Nous arrivons à l’heure du déjeuner que nous prenons à la terrasse d’un restaurant sur le front de mer. Ici, les installations sont bien ouvertes au tourisme, une vraie station balnéaire. Il est d’ailleurs plus facile de commander un Mojito et une pizza que le Pho (bouillon de nouilles).

Les restaurants flottants devant le port

En début d’après-midi, nous rejoignons notre auberge de jeunesse pour déposer nos bagages. On ne vous recommandera pas l’adresse sauf si vous aimez prendre votre douche avec des cafards :O … En revanche, la vue est plutôt sympathique !

On s’attarde un peu dans l’établissement pour demander des conseils sur les randonnées et les balades en bateau avant de partir découvrir une partie de l’île à pied. Les plages et les paysages sont magnifiques et totalement différents de ceux que le Vietnam nous a révélé depuis notre arrivée.

Le fort du Canon

Après plusieurs kilomètres, nous cédons à l’appel d’un Tuk-tuk électrique pour poursuivre vers le fort du Canon. L’expérience a été de très courte durée, car la voiture n’a pas fait 100 m, qu’elle est tombée en panne d’électricité… Encore l’occasion d’un fou-rire collégial. Tant pis, on laisse notre chauffeur et on poursuit à pied.

Le fort du Canon porte bien son nom. C’est ici que des tunnels et canons furent installés par les Japonais pendant la seconde guerre mondiale.

On y monte, après 30 minutes de marche très raide et moyennant 50 000 Dg/pers (1,90€) pour admirer l’une des plus belles vues du Vietnam.

Nous avons de la chance, car le paysage est dégagé. C’est assez rare car que ce soit la baie de Lan Ha ou celle d’Along, elles sont la plupart du temps dans la brume.

Nous en profitons pour prendre un verre avec vue sur mer avant de redescendre dîner dans le centre.

Journée sur la mer

Bien renseignées la veille, nous réservons à l’auberge de jeunesse pour 530 000 Dg/ pers (20€) une balade en bateau. Nous optons pour une journée complète de balade dans la baie de Lan Ha à la découverte des villages flottants, d’une sortie en kayak dans la baie d’Along et d’une randonnée sur l’île aux singes.

Le rendez-vous est matinal, sur le front de mer direction les premiers villages flottants de pêcheurs de la baie de Lan Ha.

Ce mode de vie est étonnant et complètement tourné vers la pêche.Nous naviguons toute la matinée entre les pitons karstiques et rejoignons la baie d’Along.

Découvrir l’une des plus belles baies du monde : la baie d’Along

Membre du club très fermé des plus belles baies du monde, comme le Golfe du Morbihan (:P), la baie d’Along, c’est l’un des paysages les plus célèbres d’Asie.
Selon la légende, un dragon géant en route vers la mer aurait, par les battements de sa queue, entaillé les montagnes et créé vallées et crevasses. En plongeant dans la mer, le niveau de l’eau monta brutalement, ne laissant émergés que les sommets les plus élevés. La baie d’Along, c’est 2 000 pains de sucre de toutes tailles et formes émergeant de la mer sur des centaines de kilomètres.

Très honnêtement, si le capitaine du bateau ne nous avait pas informé que nous étions arrivées dans la baie d’Along, nous ne l’aurions pas immédiatement remarqué. Si ce n’est pas le nombre de pitons karstiques d’une baie à l’autre qui fait la différence, c’est bien dans l’eau qu’il faut regarder.

Tourisme de masse

Petit à petit, la baie d’Along est rongée par le tourisme de masse et ses ravages. D’abord, par la quantité de bateaux en navigation sur la baie, que l’on peut, malheureusement, suivre à la trace de gaz laissée derrière eux sur l’eau. Puis par le nombre effrayant d’objets flottants non identifiés dont de nombreux poissons morts… Notons aussi, que le calme de la baie est contrarié par le bruit pétaradant des moteurs des bateaux. C’est l’envers du décor de carte postale. Ne pas séjourner à Along, base de départ des excursions en bateau sur la baie, était donc un vrai choix. La baie de Lan Ha est une alternative plus réjouissante que l’on vous recommande à 100 %.

Pagayer dans la baie d’Along

Ce fut une mission périlleuse de descendre du bateau pour monter dans les kayaks avec l’énorme pression de ne pas chavirer. Mais c’est une expérience qui reste un incontournable et un énorme coup de coeur de notre voyage au Vietnam.

Après plus d’une heure de balade en kayak autour des pitons karstiques, nous repartons vers la baie de Lan Ha en faisant escale sur l’île aux singes.

Ici, vous verrez des singes, mais également en grimpant sur l’un des sommets, une très jolie vue sur toute la baie.

En fin d’après-midi, nous rentrons à Cat Ba et passons notre dernière soirée sur l’île avec des voyageurs français rencontrés sur le bateau. A 12 000 km de la France, ce moment de convivialité était une belle façon de dire au revoir à l’une des plus belles baies du monde.

Moment mythique de découvrir l’une des plus belles baies du monde.

La suite de notre voyage est par ici -> la magnifique baie d’Along terrestre à Tam Coc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: