Californie

USA Road Trip : la Californie en hiver

10 jours en Californie.

Quand on pense à la Californie, on imagine un soleil au zénith, 25 degrés toute l’année et les palmiers au bord d’une plage de la côte Pacifique. Evidemment, il y a ça à Los Angeles notamment. Mais c’est tellement plus que ça ! Imaginez, vous vous baladez en t-shirt par 20 degrés sur une route en plein désert et à peine 2h plus tard vous vous retrouvez camouflés dans vos doudounes, boots, gants et bonnets sous la neige d’un Parc National. Incroyable non ?

Nous avions déjà eu la chance de visiter l’Ouest Américain en novembre 2017. Si vous avez lu nos articles, vous avez pu constater que le charme américain avait totalement opéré. Alors quand l’opportunité d’un séminaire professionnel pour Charlotte s’est de nouveau dessinée, nous n’avons pas hésité une seconde pour organiser notre second road trip américain. C’est ainsi que nous sommes parties tout début décembre 2018 sur les routes californiennes. Dans cet article, on vous raconte tout sur notre itinéraire, auquel nous ajouterons très bientôt les liens des articles détaillés de chaque étape. Prêts ? Suivez-nous !

Petite astuce : si vous souhaitez partir 3 semaines aux Etats-Unis, vous pouvez utiliser l’itinéraire de notre précédent road trip dans l’Ouest Américain et ajouter celui-ci à la suite 😊

Avant de partir

Le temps californien en hiver ?

Il n’est pas courant de partir sur les routes californiennes en décembre. Les grands parcs californiens sont sous la neige à cette période. Il faut donc être prêt à affronter les routes enneigées et accepter que certaines soient fermées. Dans nos prochains articles, vous comprendrez rapidement pourquoi on ne regrette pour rien au monde d’avoir découvert ces paysages vêtus de blanc ! A San Francisco, il faisait beau et bon et sur la côte Pacifique, nous avions entre 15 et 20 degrés. L’avantage, c’est l’absence de brume (le fameux « fog »‘) causée par la différence de température entre la fraicheur de la mer et la chaleur extrême des terres en été. En bref, le temps était tout à fait idéal !

Quelle voiture louer ?

Le choix de la voiture va de pair avec les infos ci-dessus. Nous avons de nouveau opté pour un 4×4 non pas pour les pistes des déserts mais cette fois pour la neige. 270€ les 10 jours de location, c’est Sixt qui était le moins cher cette année. Comme tous les loueurs de voiture, une navette gratuite vous récupère à la sortie de l’aéroport de Los Angeles pour récupérer votre véhicule. Nous voilà donc à bord d’une JEEP Compass avec 4 roues motrices et un mode spécial neige : parfait pour ce qui nous attendait !

Alors, chaînes ou pas chaînes ?

Pour accéder aux parcs nationaux en hiver, vous lirez partout qu’il faut des chaînes. Difficile à croire en Californie, mais vous verrez dans nos articles que la neige était bien là et en abondance ! Evidemment les loueurs de voitures n’en ont pas. En arrivant au Sequoia National Park, il y a plusieurs endroits ou vous vous pouvez en louer ou en acheter. Comme nous allions faire trois parcs nationaux à la suite et dans un seul sens, nous avons décidé d’acheter des chaînes. Vous allez nous dire qu’on avait une voiture adaptée. Et vous auriez raison ! Mais nous avons voulu jouer la sécurité.

Nous avons donc acheté une paire de chaînes à la station essence Chevron, quelques kilomètres en amont de l’entrée du Sequoia National Park. Monopole du lieu, tenez-vous bien, à cet endroit une paire de chaînes nous a coûté 105$. (Et c’est l’endroit le moins cher !). Face à notre hésitation à l’annonce du prix, on nous assure qu’elles sont obligatoires même pour notre voiture à priori adaptée et qu’on peut les revendre facilement dans une station essence à la sortie des parcs.

Effectivement dans les trois parcs, les chaînes étaient obligatoires à partir d’une certaine altitude mais les 4 roues motrices spéciales neiges étaient ok aussi ! Nous avons donc traversé tous les parcs sous une neige abondante avec notre super JEEP Compass en toute sécurité sans mettre de chaînes.

Moralité ? Si vous ne louez pas de voiture adaptée, achetez ou louez des chaînes sur place. Mais le mieux est encore de prévoir et de demander à votre loueur un 4×4 adapté quatre roues motrices. Cela vous évitera d’avoir à négocier à toutes les stations services sur le chemin du retour sans succès et de finir par caser un sac de chaînes lourd et inutile dans votre bagage en soute du retour… Souvenir improbable qui traine dans notre cave ! =)

Jours 1 & 2 : Sequoia & Kings National Park

Sequoias sous la neige, Sequoia et Kings National Parks, USAComme nous avions déjà découvert Los Angeles lors de notre précédent voyage, nous ne nous attardons pas dans la Cité des Anges et prenons directement la route pour le Sequoia National Park. Imaginez des sequoias géants les pieds dans la neige, des forêts de sapins enneigées et des randonnées superbes. C’est la magie de Sequoia et Kings National Parks en hiver. Des paysages incroyables à ne pas rater !

  • Jour 1 : [Los Angeles => Sequoia National Park : 330 km – 3h30] • Nuit : Wuksachi Lodge
  • Jour 2 : [Sequoia National Park => Kings National Park : 84km – 1h30] • Nuit : Grant Grove Cabins

Jours 3 & 4 : Yosemite National Park

Réveil aux aurores pour profiter du grand soleil sur les arbres enneigés de Kings National Park avant de partir direction le Yosemite [233km – 3h30]. Des paysages couverts de blanc à couper le souffle et une nature incroyable ! Le Yosemite National Park reste un de nos plus beaux souvenirs de ce second road trip aux Etats-Unis. Rien que d’y penser, on en a des frissons ! Yosemite est tellement grand que nous avons choisi de dormir à deux endroits différents du parc.

Le lendemain matin, départ pour San Francisco [280km – 3h40].

Jours 5 & 6 : San Francisco

Deux jours pour découvrir San Francisco, la ville du très célèbre Golden Gate Bridge ! Au programme : flânerie à Chinatown et sur les docks de Fisherman’s Wharp, visite de nuit de l’historique prison d’Alcatraz, balade entre les « Painted Ladies » et bien sûr traversée du plus connu pont rouge au monde !

3 nuits à San Francisco : dans un petit cocon AirBnB chez Spencer avec parking gratuit.

Jour 7 : Silicon Valley & observation des baleines à Monterey

[San Francisco => Silicon Valley : 48km – 40 min]

Impossible de quitter San Francisco sans passer par le berceau des technologies où est né l’ordinateur : la Silicon Valley ! Une matinée geek entre les sièges sociaux des plus grands noms d’Internet : Facebook, Google, Apple, HP,… Jusqu’à la maison où a grandi Steve Jobs. Charlotte est aux anges !

En début d’après-midi, départ vers Monterey [112km – 1h20]. Après-midi observation de baleines dans la réserve marine de la baie de Monterey sur le bateau de Monterey Bay Whale Watch.

Jour 8 : Monterey & Carmel-by-the-Sea


La douceur de vivre règne dans ces deux bourgades de l’ouest californien. Monterey, ancienne ville sardinière a gardé son âme d’antan. Carmel-by-the-Sea tire son charme de ses maisons et énormes villas face aux immenses plages de sable fin. Du soleil, des surfeurs, on se croirait dans une série américaine !

2 nuits à Monterey au Bayside Inn Motel.

Jours 9 et 10 : Highway 1, le sud de la Pacifique Coast

Highway 1 Pacific Coast

On fini notre road trip en beauté, sous le soleil du Pacifique, en foulant une des plus belles routes côtières des Etats-Unis : la Highway 1 Pacific Coast.(Parait-il, parce qu’on est loin de les avoir toutes faites !) Pour nous, la partie la plus grandiose se situe entre Monterey et Morro Bay. Nous avons fait cette route en 2 jours avec une nuit à Morro Bay au Sandpiper Inn Motel.

[Monterey => Los Angeles en passant par l’historique Highway 1 : 520km – environ 7h]

Nous avons repris l’avion par le vol Air France du soir (18h20), ce qui nous a permis de passer une dernière journée sur la Highway 1 avant de nous envoler pour Paris.

La Californie là où on ne l’imaginait pas ! Un road trip aux Etats-Unis bien différent du précédent. Décidément, les USA sont pleins de surprise !

1 minute sur la côte Pacifique californienne

3 Comments

  • Nico - Travelando

    Wouah ! j’ai découvert des choses que je ne pensais pas pouvoir être aussi belles en cette saison ! C’est magnifique. J’ai un titre de secours pour votre article sinon :  » Charlotte et Marie-Catherine envoient du lourd aux US  » 😉
    Merci pour cette belle découverte et tous ces précieux conseils !

    • Charlotte

      Merci !!! On retient ton titre, il nous plaît bien 😉
      La suite va aussi envoyer du lourd (on y travaille à fond en tout cas).
      Et nous, quand on s’aventurera en Amérique du Sud, on sera où aller chercher les précieux conseils !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: